Gentoo Logo

Guide ALSA pour Gentoo Linux

Table des matières :

1.  Introduction

Qu'est-ce qu'ALSA ?

ALSA (Advanced Linux Sound Architecture ou architecture avancée pour le son sous Linux) fournit les fonctionnalités audio et MIDI (Musical Instrument Digital Interface ou interface numérique pour les instruments de musique) dans le système d'exploitation Linux. ALSA est le système sonore par défaut dans les noyaux des séries 3.x et 2.6. Il a remplacé OSS (Open Sound System) qui était utilisé dans les noyaux 2.4.

Les fonctionnalités principales d'ALSA comprennent le support pour une variété d'interfaces audio allant des cartes son d'entrée de gamme jusqu'à l'équipement professionnel, des pilotes entièrement modulaires, l'intégration fiable des fils d'exécution et du SMP, une compatibilité rétroactive avec OSS et une bibliothèque pour l'espace utilisateur (alsa-lib) qui rend le développement d'applications on ne peut plus facile.

2.  Installation de ALSA

Avant de poursuivre

Tout d'abord, il vous faut savoir quels pilotes sont utilisés par votre carte son. Dans la plupart des cas, les cartes son (intégrées à la carte mère ou non) sont de type PCI ; lspci vous aidera à trouver l'information nécessaire. Si lspci n'est pas déjà installé sur votre système, il vous faudra d'abord l'installer avec la commande : emerge sys-apps/pciutils. Si vous avez une carte USB, le programme lsusb du paquet sys-apps/usbutils vous sera peut-être utile. Pour les cartes ISA, essayez les utilitaires sys-apps/isapnptools. Les pages web suivantes vous aideront peut-être si vous possédez une carte ISA :

Note : afin de simplifier les explications, nous supposerons tout au long de ce guide que votre carte son est de type PCI.

Voici comment obtenir des informations relatives à la carte son :

Exemple de code 2.1 : informations sur la carte son

# lspci -v | grep -i audio
0000:00:0a.0 Multimedia audio controller: Creative Labs SB Live! EMU10k1 (rev 06)

Nous savons maintenant que la carte son de l'ordinateur est une Sound Blaster Live! et que le constructeur de la carte est Creative Labs. Reportez-vous à la page ALSA Soundcard Matrix et choisissez Creative Labs dans la liste. Vous serez renvoyé sur la page du matériel de Creative Labs où vous verrez que la carte SB Live! utilise le module emu10k1. C'est toute l'information dont nous avons besoin pour l'instant. Toutefois, si vous êtes curieux, vous pouvez suivre le lien qui vous amènera sur la page spécifique à emu10k1 pour y lire de l'information détaillée.

Si vous comptez utiliser le MIDI, ajoutez l'option midi de la variable USE dans /etc/portage/make.conf avant d'installer un quelconque paquet ALSA. Nous vous expliquerons plus tard dans ce guide comment configurer le support MIDI.

Configuration du noyau

Configurons le noyau pour activer ALSA.

Important : Les utilisateurs de genkernel devraient exécuter genkernel --menuconfig all puis suivre les instructions de l'exemple de code Options du noyau pour ALSA.

Exemple de code 2.2 : ouvrir le menu de configuration des sources

# cd /usr/src/linux
# make menuconfig

Note : l'exemple ci-dessus suppose que le lien symbolique /usr/src/linux pointe vers les sources du noyau que vous voulez utiliser. Assurez-vous que c'est bien le cas sur votre système avant de continuer.

Nous allons maintenant passer en revue quelques-unes des options que vous devrez activer pour obtenir le support ALSA pour votre carte de son.

Notez que par souci de simplicité, dans tous les exemples qui suivent, la prise en charge de ALSA et assurée sous forme de modules. Nous vous recommandons de procéder de la même façon, puisque cela permet d'utiliser alsaconf, ce qui facilite grandement la configuration de votre carte. Assurez-vous de ne pas sauter la section Configuration de ce document. Si vous souhaitez avoir malgré tout des options compilées en dur, n'oubliez pas de changer votre configuration en conséquence.

Exemple de code 2.3 : Options du noyau pour ALSA

Device Drivers  --->
   Sound  --->

(Cette option doit être activée.)
<M> Sound card support

(Assurez-vous qu'OSS est désactivé.)
Open Sound System   --->
   < > Open Sound System (DEPRECATED)

(Reculez d'un écran puis entrez dans la section ALSA.)
Advanced Linux Sound Architecture  --->
   <M> Advanced Linux Sound Architecture
   (Sélectionnez cette option si vous voulez du support MIDI.)
   <M> Sequencer support
   (Périphériques /dev/mixer* et /dev/dsp* dans l'ancien style. Recommandé.)
   <M> OSS Mixer API
   <M> OSS PCM (digital audio) API

(Vous devez maintenant choisir pour quel matériel vous souhaitez activer le
support. Habituellement, vous disposez d'une seule carte. Toutefois, si vous
en avez plus d'une, activez le support pour chacune de vos cartes.)

(Surtout pour le développement et les tests ; n'est pas nécessaire pour une
utilisation de tous les jours, sauf si vous savez ce que vous faites.)
Generic devices  --->

(Pour les cartes de son ISA.)
ISA devices   --->
(Si vous aviez une carte Gravis, il vous faudrait sélectionner cette option.)
   <M> Gravis UltraSound Extreme

(Reculez d'un écran et allez à la section du matériel PCI. La plupart des
cartes son sont aujourd'hui PCI.)
PCI devices   --->
   (Sélectionnez le pilote emu10k1 pour votre carte.)
   <M> Emu10k1 (SB Live!, Audigy, E-mu APS)
   (Ou le pilote pour une carte Intel.)
   <M> Intel/SiS/nVidia/AMD/ALi AC97 Controller
   (Ou encore celui pour une carte VIA.)
   <M> VIA 82C686A/B, 8233/8235 AC97 Controller

(Reculez d'un écran et choisissez le pilote approprié si vous avez une carte
USB.)
USB Devices   --->

Maintenant que vous avez choisi les options dont vous avez besoin, vous pouvez (re)compiler le noyau. Le support ALSA devrait être activé lorsque vous redémarrerez avec votre nouveau noyau. N'oubliez pas de mettre à jour votre configuration de GRUB pour utiliser le noyau fraîchement compilé. Poursuivez votre lecture avec la section Utilitaires ALSA et vérifiez que tout fonctionne correctement.

3.  Configurer et tester ALSA

Utilitaires ALSA

alsa-utils fait partie intégrante d'ALSA et propose une variété de programmes fort utiles, incluant les scripts d'initialisation d'ALSA. C'est pourquoi nous vous recommandons de l'installer :

Exemple de code 3.1 : installer alsa-utils

# emerge alsa-utils

Note : si vous n'avez pas compilé ALSA sous forme de modules, passez tout de suite à la section script d'initialisation d'ALSA. Autrement, vous devez configurer ALSA, ce qui est rendu très facile par l'existence de l'outil alsaconf. (Ce dernier fait partie d'alsa-utils.)

Configuration

Les versions récentes d'udev (>=udev-103) fournissent un certain niveau d'autoconfiguration des cartes son. Si possible, essayez de laisser votre noyau configurer votre carte son, sinon, utilisez alsaconf comme expliqué ci-dessous.

Note : veuillez fermer tout programme qui pourrait utiliser la carte son avant d'exécuter alsaconf.

Pour configurer votre carte son, tapez simplement alsaconf dans un shell en tant qu'utilisateur root.

Exemple de code 3.2 : lancer alsaconf

# alsaconf

Vous serez accueilli par une interface agréable basée sur un système de menus qui tentera de détecter automatiquement votre carte son en interrogeant votre matériel. On vous offrira alors une liste où vous devrez choisir votre carte. Une fois cela fait, on vous demandera si vous désirez que le programme modifie automatiquement /etc/modprobe.d/alsa.conf pour y incorporer les changements nécessaires. Ensuite, le programme ajustera vos paramètres de volume à des niveaux optimum, exécutera update-modules et démarrera le service /etc/init.d/alsasound. Une fois que alsaconf a terminé son travail, vous pouvez continuer avec la mise en place du script d'initialisation d'ALSA.

Le script d'initialisation d'ALSA

Nous avons presque terminé. Peu importe la méthode que vous avez choisie pour installer ALSA, vous aurez besoin de charger vos modules, d'initialiser ALSA et de restaurer vos paramètres de volume lors du démarrage. Le script d'initialisation d'ALSA (nommé alsasound) s'occupe de tout cela. Ajoutez-le au niveau d'exécution de démarrage.

Exemple de code 3.3 : ajouter ALSA au niveau d'exécution de démarrage

# rc-update add alsasound boot
 * alsasound added to runlevel boot
 * rc-update complete.

Il ne vous reste qu'à vérifier le fichier /etc/conf.d/alsasound pour vous assurer que la variable SAVE_ON_STOP est réglée à yes. Ainsi, vos paramètres de volume seront sauvegardés lorsque vous redémarrerez ou éteindrez l'ordinateur.

Le groupe audio

Avant de tester votre système, il faut s'occuper d'un dernier détail important. Règle générale pour les systèmes UNIX : n'utilisez pas le compte root à moins que cela ne soit absolument nécessaire. Cela s'applique au cas présent. Comment ? La plupart du temps, vous êtes connecté en tant qu'utilisateur et voulez écouter de la musique ou utiliser votre carte de son. Pour cela, vous devez faire partie du groupe audio. C'est pourquoi nous allons maintenant ajouter les utilisateurs au groupe audio afin qu'ils n'aient pas de problème pour accéder aux périphériques sonores. Nous utiliserons l'utilitaire gpasswd. Vous devez être connecté en tant qu'administrateur root.

Exemple de code 3.4 : ajouter des utilisateurs au groupe audio

(Remplacez <nom_d'utilisateur> par le nom approprié.)
# gpasswd -a <nom_d'utilisateur> audio 
Adding user <nom_d'utilisateur> to group audio

Vérifier le volume

Nous en avons fini avec les prérequis et la configuration. Lançons ALSA ! Si vous avez utilisé alsaconf, vous pouvez sauter cette étape puisque alsaconf s'en est occupé pour vous.

Exemple de code 3.5 : démarrer le service

# /etc/init.d/alsasound start

Maintenant que nous nous sommes occupé du nécessaire, vérifions les niveaux du volume ; dans certains cas, les canaux sont muets. Pour ce faire, nous utiliserons alsamixer.

Exemple de code 3.6 : ouvrir alsamixer

(Ouvre le programme en mode console. Seuls les paramètres requis sont affichés.)
# alsamixer

Voici ce à quoi ALSA Mixer ressemblera peut-être la première fois que vous l'éxécuterez. Portez attention aux canaux « Master » et « PCM » sous lesquels on voit la mention MM, ce qui signifie qu'ils sont muets. Si vous essayez de jouer un son avec alsamixer dans ces circonstances, vous n'entendrez rien.


Figure 3.1 : la fenêtre principale d'ALSA Mixer, les canaux encore muets

Fig. 1: Alsa Mixer muet

Maintenant, sortons les canaux du mode muet, et ajustons le volume.

Attention : vous devez activer à la fois les canaux « Master » et « PCM » (et régler leur volume à un niveau audible) pour pouvoir entendre du son.

  • Pour vous déplacer entre les canaux, utilisez les flèches vers la droite et vers la gauche (<- et ->).
  • Pour activer/désactiver le mode muet, allez sur le canal désiré (par exemple « Master ») puis tapez m.
  • Pour augmenter ou diminuer le niveau du volume, utilisez les flèches vers le haut ou vers le bas, respectivement.

Note : faites attention lorsque vous ajustez les valeurs des basses et des aigus. 50 est habituellement un niveau approprié pour les deux. De très hautes valeurs pour les basses peuvent causer de la distortion sur les haut-parleurs qui ne le supportent pas.

Lorsque vous aurez terminé, votre mixeur ALSA devrait ressembler à celui-ci. Notez les 00 qui ont remplacé les MM, et aussi les niveaux de volume qui ont été ajustés à des valeurs optimales.


Figure 3.2 : Alsa Mixer fin prêt !

Fig. 2: Alsa Mixer, non muet

Vérification du son

Enfin ! Un peu de musique ! Si tout ce qui précède s'est bien déroulé, vous devriez être capable d'écouter de la musique. Utilisez une application en mode ligne de commande telle que media-sound/madplay pour facilement tester votre configuration. Bien sûr, vous pourriez utiliser un logiciel un peu plus connu tel que mpg123. Si vous êtes un fanatique du format OGG, vous pouvez utiliser ogg123, fourni par le paquet media-sound/vorbis-tools. Utilisez n'importe quel lecteur avec lequel vous êtes à l'aise. Comme toujours, il suffit d'utiliser emerge pour l'installer.

Exemple de code 3.7 : installer un lecteur audio

(Installer l'application que vous désirez :)
# emerge madplay mpg123
(Pour jouer des fichiers .ogg :)
# emerge vorbis-tools

Puis lisez votre chanson favorite.

Exemple de code 3.8 : lire de la musique

# madplay -v /mnt/shyam/Music/Paul\ Oakenfold\ -\ Dread\ Rock.mp3
MPEG Audio Decoder 0.15.2 (beta) - Copyright (C) 2000-2004 Robert Leslie et al.
          Title: Dread Rock
         Artist: Paul Oakenfold
          Album: Matrix Reloaded
           Year: 2003
          Genre: Soundtrack
                 Soundtrack
 00:04:19 Layer III, 160 kbps, 44100 Hz, joint stereo (MS), no CRC

# ogg123 Paul\ Oakenfold\ -\ Dread\ Rock.ogg
Audio Device:   Advanced Linux Sound Architecture (ALSA) output

Playing: Paul Oakenfold - Dread Rock.ogg
Ogg Vorbis stream: 2 channel, 44100 Hz
Genre: Soundtrack
Transcoded: mp3;160
Title: Dread Rock
Artist: Paul Oakenfold
Date: 2003
Album: Matrix Reloaded
Time: 00:11.31 [04:28.75] of 04:40.06  (200.6 kbps)  Output Buffer  96.9%

ALSA et USE

Vous pouvez maintenant ajouter alsa aux options de votre variable USE dans /etc/portage/make.conf pour que les applications qui le prennent en charge soient compilées avec ALSA. Sur certaines architectures, telles que x86 et amd64, cette option est activée par défaut.

Des problèmes ?

Si vous êtes incapable d'entendre du son, la première chose à vérifier est le réglage d'alsamixer. 80 % des problèmes impliquent un canal muet ou dont le volume est trop bas. Consultez aussi l'applet de configuration du son de votre gestionnaire de fenêtres pour vous assurer que le volume est réglé à un niveau audible.

/proc est votre ami. Dans le cas présent, /proc/asound se révélera votre meilleur ami. Jetons un coup d'œil à l'information que vous pouvez y trouver.

Exemple de code 3.9 : s'amuser avec /proc/asound

(D'abord et avant tout, si /proc/asound/cards contient votre carte, ALSA
a correctement reconnu celle-ci.)
# cat /proc/asound/cards
0 [Live           ]: EMU10K1 - Sound Blaster Live!
                     Sound Blaster Live! (rev.6, serial:0x80271102) at 0xb800, irq 11

(Voici comment afficher la version actuelle d'ALSA :)
# cat /proc/asound/version
Advanced Linux Sound Architecture Driver Version 1.0.8 (Thu Jan 13 09:39:32 2005 UTC).

(Détails de l'émulation OSS par ALSA :)
# cat /proc/asound/oss/sndstat
Sound Driver:3.8.1a-980706 (ALSA v1.0.8 emulation code)
Kernel: Linux airwolf.zion 2.6.11ac1 #2 Wed May 4 00:35:08 IST 2005 i686
Config options: 0

Installed drivers:
Type 10: ALSA emulation

Card config:
Sound Blaster Live! (rev.6, serial:0x80271102) at 0xb800, irq 11

Audio devices:
0: EMU10K1 (DUPLEX)

Synth devices: NOT ENABLED IN CONFIG

Midi devices:
0: EMU10K1 MPU-401 (UART)

Timers:
7: system timer

Mixers:
0: SigmaTel STAC9721/23

Un autre problème très souvent rencontré par les utilisateurs est la fameuse erreur « Unknown symbol in module ». En voici un exemple :

Exemple de code 3.10 : erreur « Unknown Symbol in module »

# /etc/init.d/alsasound start
 * Loading ALSA modules ...
 *   Loading: snd-card-0 ...                                              [ ok ]
 *   Loading: snd-pcm-oss ...
WARNING: Error inserting snd_mixer_oss
(/lib/modules/2.6.12-gentoo-r6/kernel/sound/core/oss/snd-mixer-oss.ko): Unknown
symbol in module, or unknown parameter (see dmesg) FATAL: Error inserting
snd_pcm_oss
(/lib/modules/2.6.12-gentoo-r6/kernel/sound/core/oss/snd-pcm-oss.ko): Unknown
symbol in module, or unknown parameter (see dmesg)
                                                                          [ !! ]
 *   Loading: snd-mixer-oss ...
FATAL: Error inserting snd_mixer_oss
(/lib/modules/2.6.12-gentoo-r6/kernel/sound/core/oss/snd-mixer-oss.ko): Unknown
symbol in module, or unknown parameter (see dmesg)
                                                                          [ !! ]
 *   Loading: snd-seq ...                                                 [ ok ]
 *   Loading: snd-emu10k1-synth ...                                       [ ok ]
 *   Loading: snd-seq-midi ...                                            [ ok ]
 * Restoring Mixer Levels ...                                             [ ok ]

Et lorsque vous regardez dans le dmesg comme suggéré :

Exemple de code 3.11 : sortie de dmesg

(Seules les lignes intéressantes ont été conservées.)
# dmesg | less
ACPI: PCI Interrupt 0000:02:06.0[A] -> Link [APC3] -> GSI 18 (level, low) -> IRQ 209
snd_mixer_oss: Unknown symbol snd_unregister_oss_device
snd_mixer_oss: Unknown symbol snd_register_oss_device
snd_mixer_oss: Unknown symbol snd_mixer_oss_notify_callback
snd_mixer_oss: Unknown symbol snd_oss_info_register
snd_pcm_oss: Unknown symbol snd_unregister_oss_device
snd_pcm_oss: Unknown symbol snd_register_oss_device
snd_pcm_oss: Unknown symbol snd_mixer_oss_ioctl_card
snd_pcm_oss: Unknown symbol snd_oss_info_register
snd_mixer_oss: Unknown symbol snd_unregister_oss_device
snd_mixer_oss: Unknown symbol snd_register_oss_device
snd_mixer_oss: Unknown symbol snd_mixer_oss_notify_callback
snd_mixer_oss: Unknown symbol snd_oss_info_register

Le problème ci-dessus apparaît lorsque vous passez des pilotes du paquet alsa-driver à ceux intégrés au noyau. Lorsque vous désinstallez le paquet alsa-driver, les fichiers des modules sont protégés et ne sont pas effacés, ce qui crée un mélange des deux versions des pilotes et ne fonctionne pas.

La solution est très simple. Vous n'avez qu'à supprimer manuellement le dossier des fichiers qui causent problème, après avoir désinstallé le paquet alsa-driver. Assurez-vous de retirer la bonne version des pilotes et de ne pas effacer les pilotes actuels !

Exemple de code 3.12 : effacer les modules du paquet alsa-driver

# rm -rf /lib/modules/$(uname -r)/alsa-driver

Une autre raison pour de tels messages d'erreur peut être un fichier dans /etc/modprobe.d donnant un paramètre device_mode alors que ce n'est pas nécessaire. Vérifiez que c'est bien la cause du problème et identifiez le fichier mis en cause.

Exemple de code 3.13 : vérifier et rechercher device_mode

(Utiliser dmesg pour vérifier la cause du problème)
# dmesg | grep device_mode
snd: Unknown parameter `device_mode'
(Maintenant, aller à la source du problème)
# grep device_mode /etc/modprobe.d/*

Habituellement, un fichier nommé alsa contient la ligne options snd device_mode=0666. Effacez cette ligne puis redémarrez alsasound, le problème devrait alors être résolu.

4.  Autres possibilités d'ALSA

Activer le support MIDI

Premièrement, vérifiez que vous avez bien activé l'option midi de la variable USE. Sinon, activez-la maintenant et réinstallez aussi tous les paquets ALSA qui utilisent cette option de USE, tels qu'alsa-lib et alsa-utils.

Si votre carte comprend un synthétiseur MIDI intégré et que vous voulez écouter des fichiers .mid, vous devrez installer awesfx, un ensemble d'utilitaires pour contrôler le pilote AWE32. Si vous n'avez pas de synthétiseur matériel, vous pouvez utiliser un synthétiseur virtuel. Consultez la section Synthétiseurs virtuels pour plus d'information.

Exemple de code 4.1 : installer awesfx

# emerge awesfx

Note : vous devrez ensuite copier les fichiers SoundFont (SF2) à partir du CD des pilotes de votre carte son ou d'une installation de Windows dans le répertoire /usr/share/sounds/sf2/. Par exemple, la police de son pour la carte Creative SBLive! se nomme 8MBGMSFX.SF2.

Après avoir copié les fichiers SoundFont, vous pouvez lire un fichier MIDI en suivant la procédure ci-dessous. Vous pouvez aussi ajouter la commande asfxload au fichier /etc/conf.d/local.start afin que la police de son soit chargée dès que le système démarre.

Note : les répertoires /mnt mentionnés ci-dessous ne seront pas les mêmes sur votre machine. Ils ne sont donnés qu'à titre d'exemple. Assurez-vous de les changer pour refléter votre propre système.

Exemple de code 4.2 : activer les polices de son

(D'abord, copiez le fichier SoundFont :)
# cp /mnt/win2k/Program\ Files/CreativeSBLive2k/SFBank/8MBGMSFX.SF2 /usr/share/sounds/sf2/
(Ou bien depuis le CD-ROM :)
# cp /mnt/cdrom/AUDIO/ENGLISH/SFBANK/8MBGMSFX.SF2 /usr/share/sounds/sf2/
(Puis chargez le fichier Soundfont approprié :)
# asfxload /usr/share/sounds/sf2/8MBGMSFX.SF2

Vous pouvez maintenant lire un fichier MIDI avec un programme tel que aplaymidi. Exécutez aplaymidi -l pour obtenir une liste des ports disponibles, puis choisissez-en un pour y lire et jouer le fichier.

Exemple de code 4.3 : lire un fichier MIDI

(Vérifiez les ports disponibles :)
# aplaymidi -l
 Port    Client name                      Port name
 64:0    EMU10K1 MPU-401 (UART)           EMU10K1 MPU-401 (UART)
 65:0    Emu10k1 WaveTable                Emu10k1 Port 0
 65:1    Emu10k1 WaveTable                Emu10k1 Port 1
 65:2    Emu10k1 WaveTable                Emu10k1 Port 2
 65:3    Emu10k1 WaveTable                Emu10k1 Port 3
(Choisissez un port et faites jouer un fichier :)
#  aplaymidi --port=65:0 /mnt/shyam/music/midi/mi2.mid

Synthétiseurs virtuels

Si votre carte n'a pas de synthétiseur matériel, vous pouvez utiliser à la place un synthétiseur virtuel tel que timidity++. L'installation est on ne peut plus facile.

Exemple de code 4.4 : installer timidity++

# emerge timidity++

Pour que timidity puisse jouer, il a besoin d'un fichier de polices de son. Heureusement, l'ebuild vous en installera quelques-uns. Vous pouvez également installer timidity-eawpatches ou timidity-shompatches qui sont disponibles dans Portage. Vous pouvez avoir plusieurs polices de son installées en même temps et vous pouvez ajouter vos propres polices dans /usr/share/timidity/. Pour passer de l'une à l'autre, utilisez eselect.

Exemple de code 4.5 : changer de police de son

# eselect timidity list
# eselect timidity set eawpatches

N'oubliez pas d'ajouter timidity au niveau d'exécution par défaut.

Exemple de code 4.6 : ajouter timidity au niveau d'exécution par défaut

# rc-update add timidity default
# /etc/init.d/timidity start

Vous pouvez maintenant essayer de lire un fichier MIDI.

Outils et microcode

Des outils sont disponibles dans les paquets alsa-tools et alsa-firmware pour certaines cartes son spécifiques.

Exemple de code 4.7 : installer les outils ALSA

# emerge alsa-tools

Utiliser plusieurs cartes son

Vous pouvez utiliser plus d'une carte son à la fois, à la condition d'avoir la prise en charge d'ALSA sous forme de modules. Spécifiez simplement laquelle doit être activé en premier dans le fichier /etc/modprobe.d/alsa.conf. Vos cartes son sont identifiées dans ce fichier par le nom du pilote. La première carte est 0, la seconde est 1, etc. Voici un exemple qui montre l'utilisation de deux cartes.

Exemple de code 4.8 : deux cartes son dans /etc/modprobe.d/alsa.conf

options snd-emu10k1 index=0
options snd-via82xx index=1

Si vous avez deux cartes qui utilisent le même pilote, spécifiez-les sur la même ligne, en séparant les index par une virgule. Voici un exemple d'un système comportant trois cartes son, dont deux sont des Intel HDA.

Exemple de code 4.9 : plusieurs cartes son dans /etc/modprobe.d/alsa.conf

options snd-ymfpci index=0
options snd-hda-intel index=1,2

Plugins

Si vous êtes intéressés par des fonctionnalités supplémentaires, alsa-plugins est un ensemble de plugins utiles, qui contient notamment : PulseAudio, un convertisseur de taux d'échantillonage, jack (un serveur audio à faible latence) et un encodeur qui vous permettrait de produire du son à six canaux sur votre sortie S/PDIF (optique ou coaxiale). Vous pouvez choisir les plugins à installer en les rajoutant aux options USE (dans /etc/portage/package.use).

Exemple de code 4.10 : installer alsa-plugins

# emerge -avt alsa-plugins

Un grand merci à...

Tous ceux qui ont contribué à la version précédente du Guide ALSA pour Gentoo : Vincent Verleye, Grant Goodyear, Arcady Genkin, Jeremy Huddleston, John P. Davis, Sven Vermeulen, Benny Chuang, Tiemo Kieft et Erwin.

Références



Imprimer

Dernière mise à jour le 23 février 2013

La version originale de cette traduction n'est plus maintenue

Résumé : Ce document vous guidera pour configurer ALSA avec Gentoo Linux.

Shyam Mani
Auteur

Joshua Saddler
Auteur

Diego Pettenò
Correcteur

Olivier Fisette
Traducteur

Camille Huot
Traducteur

José Fournier
Traducteur

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.