Gentoo Logo

Guide du noyau Gentoo Linux

Table des matières :

1.  Introduction

Comme pour tout le reste dans Gentoo, la philosophie de l'équipe Gentoo à propos du noyau est de vous donner à vous, l'utilisateur, la plus grande liberté de choix possible. Si vous jetez un œil à la sortie de la commande emerge -s sources, vous verrez une grande variété de noyaux parmi lesquels vous pouvez faire votre choix. Dans ce document, je vais essayer de vous donner une brève présentation des buts de chacun de ces ensembles de correctifs (« patchs ») de conception Gentoo, mais aussi des autres sources que nous avons mis à votre disposition.

Linux 2.4 est maintenu par Willy Tarreau. Linus Torvalds, le créateur originel de Linux, a passé la maintenance de la branche 2.4 à Marcelo Tosatti quand il s'est lancé dans le développement de la nouvelle architecture 2.6. Marcelo a fait un bon travail afin de garder le 2.4 stable et sécurisé. Il a depuis remis la maintenance à Willy. À noter qu'il n'y a plus que des corrections de bugs et de sécurité qui sont acceptées dans la branche 2.4 du noyau. Le développement actuel se fait dans la branche 2.6 du noyau.

Linux 2.6 est maintenu par Andrew Morton qui travaille en collaboration avec Linus afin de fournir un noyau rapide, puissant et adapté aux systèmes embarqués. Le développement se fait à un rythme vraiment incroyable et la branche de ce noyau est actuellement très mûre.

Certaines des plus rares architectures systèmes ne sont pas entièrement compatibles avec le noyau 2.6 et certains utilisateurs préfèrent ainsi rester sur le noyau 2.4, testé et approuvé. Cependant, gardez en tête que le développement de Linux 2.4 n'ira pas plus loin. Seules les corrections de sécurité et de bogues entraînent de nouvelles sorties de noyau. Si vous en avez la possibilité, nous vous conseillons de mettre à jour vers le noyau 2.6. Vous trouverez certainement le guide Gentoo pour la migration vers Linux 2.6 pratique.

2.  Les noyaux officiellement supportés

genkernel

Genkernel est un ensemble d'outils pour le noyau qui peut être utilisé pour automatiquement détecter votre matériel et configurer votre noyau. Nous recommandons cet outil aux utilisateurs qui ne se sentent pas à l'aise avec la compilation manuelle du noyau.

Pour plus d'information, consultez le guide Gentoo Linux sur Genkernel.

Noyau tout usage : gentoo-sources

Pour la plupart des utilisateurs, nous recommandons le noyau gentoo-sources. gentoo-sources est un noyau basé sur Linux 2.6, légèrement modifié pour corriger des problèmes de sécurité, des bogues du noyau ou encore pour améliorer la compatibilité avec les architectures peu communes.

Le paquet gentoo-sources est la principale activité de notre équipe Gentoo consacrée au noyau. C'est un groupe de développeurs talentueux qui comptent sur l'expertise du fameux développeur Linux Greg Kroah-Hartman, mainteneur d'udev et responsable des sous-systèmes USB et PCI du noyau Linux officiel.

Noyaux pour serveurs  : hardened-sources

Les hardened-sources sont basées sur le noyau Linux officiel et ciblent les utilisateurs qui emploient Gentoo sur des serveurs. Ces sources incluent des améliorations apportées par les développeurs des divers sous-projets de « Gentoo Hardened » (tels que LSM/SELinux et grsecurity) ainsi que des améliorations de la stabilité et de la sécurité. Consultez http://www.gentoo.org/proj/en/hardened/ pour plus d'information.

Important : Ces noyaux fournissent des correctifs avancés et offrent un niveau sécurité accru. Veuillez consulter leur documentation avant de les utiliser.

Noyaux spécifiques à une architecture particulière

Les noyaux suivants sont, comme leurs noms l'indiquent, modifiés pour un fonctionnement optimal sur une architecture donnée : hppa-sources, mips-sources, sparc-sources et xbox-sources. Ces sources contiennent également certains correctifs présents dans d'autres sources présentées dans ce document. Ces modifications sont centrées autour du support du matériel et de l'ajout de fonctionnalités.

3.  Les noyaux non supportés

Je vais maintenant décrire brièvement d'autres paquets disponibles dans sys-kernel/*-sources et qui font partie de la liste des sources que vous pouvez consulter en exécutant emerge -s sources. Parcourons ces sources selon l'ordre alphabétique.

git-sources

Les git-sources suivent le développement quotidien du noyau. Vous ne devriez utiliser ces sources que si vous êtes intéressé par le développement du noyau. Les rapports de bogues devraient être envoyés au Linux Kernel Bug Tracker ou à la LKML (Linux Kernel Mailing List, liste de diffusion du noyau Linux).

mm-sources

Les mm-sources sont basées sur les vanilla-sources et contiennent les correctifs d'Andrew Morton. Ceux-ci comprennent les fonctionnalités expérimentales et à la pointe de la technologie qui seront incluses plus tard dans le noyau officiel (ou bien qui seront refusées pour ne pas que votre système ne prenne feu). Ces sources évoluent très rapidement et peuvent changer radicalement d'une semaine à l'autre. Les développeurs du noyau les utilisent comme terrain d'entraînement pour les nouvelles fonctionnalités.

Si vous voulez vraiment utiliser un noyau à la fine pointe et si vous croyez que vanilla-sources est pour les mièvres, mm-sources est pour vous. Notez toutefois que ce noyau est hautement expérimental et ne fonctionne pas toujours tel qu'escompté.

openvz-sources

OpenVZ est une méthode de virtualisation de serveur développée à partir de Linux. OpenVZ crée des serveurs privés virtuels (VPS) sécurisés et isolés ou des environnements virtuels sur un unique serveur physique permettant une meilleure utilisation du serveur et s'assurant qu'il n'y ait aucun conflit entre les applications. Pour plus d'informations, consultez http://www.openvz.org.

tuxonice-sources

Le noyau tuxonice-sources (anciennement suspend2-sources) contient, en plus des correctifs genpatches du noyau gentoo-sources, les correctifs pour le TuxOnIce qui est une implémentation améliorée du suspend-to-disk (NdT, mise en veille avec copie de la mémoire sur le disque dur) pour le noyau Linux, anciennement appelé suspend2.

Ce noyau est recommandé aux utilisateurs d'ordinateurs portables qui souhaitent pouvoir suspendre leur travail n'importe où.

usermode-sources

usermode-sources est un noyau destiné au mode utilisateur Linux. Ce noyau, comme son nom l'indique, sert à utiliser Linux imbriqué dans Linux (imbriqué dans Linux, etc.) Il facilite de ce fait les tests ainsi que les serveurs virtuels. Pour plus d'information sur ce fabuleux correctif et sur ses fonctionnalités impressionnantes, preuve de la stabilité de Linux et de ses capacités d'extension, consultez http://user-mode-linux.sourceforge.net/.

Pour plus d'information sur UML et Gentoo, vous pouvez aussi lire le guide UML Gentoo.

vanilla-sources

Les sources du noyau suivantes, bien connues des utilisateurs de Linux, sont les vanilla-sources. Ce sont les sources officielles du noyau Linux disponibles sur http://www.kernel.org/. Notez bien que nous ne corrigeons pas ce noyau car il est destiné aux personnes qui veulent utiliser un noyau « d'origine ». Nous vous recommendons d'utiliser les sources gentoo-sources à la place.

Deux versions de Linux sont disponibles pour ce paquet : 2.4 et 2.6.

zen-sources

Le noyau zen-sources est fait pour les ordinateurs de bureau. Il inclut du code qui ne se trouve pas dans le code principal du noyau. Ces modifications apportent l'ajout de nouvelles fonctionnaliés, le support de matériel supplémentaire et sont plus adaptées aux ordinateurs de bureau.

ck-sources

ck-sources est un ensemble de correctifs publiés par Con Kolivas. Ces correctifs sont essentiellement destinés à améliorer les temps de réponse et sont configurables pour différents taux de charge en fonction de l'utilisation de la machine (serveur ou station, par exemple). Ces correctifs incluent un ordonnanceur différent, BFS, conçu pour maintenir les sytèmes réactifs même lorsqu'ils sont soumis à une lourde charge. Des informations et du support sont disponibles à http://kernel.kolivas.org et sur #ck sur irc.oftc.net.

4.  Les noyaux qui ne sont plus offerts

aa-sources

aa-sources était un noyau hautement modifié qui incorporait toutes sortes de correctifs. Le développeur en amont a cessé de fournir ces correctifs, aussi ce paquet a-t-il été retiré lorsqu'il est devenu suranné.

alpha-sources

alpha-sources était un noyau 2.4 contenant des correctifs améliorant la compatibilité matérielle avec l'architecture Alpha. Ces correctifs ont maintenant été incorporés à la branche principale de développement du noyau Linux. Les utilisateurs de machines Alpha peuvent maintenant utiliser un noyau récent et n'ont plus besoin de correctifs supplémentaires.

development-sources

development-sources, le noyau officiel 2.6 de kernel.org, se trouve maintenant dans le paquet vanilla-sources.

gentoo-dev-sources

gentoo-dev-source, un noyau 2.6 contenant des corrections de sécurité, de bogues et de stabilité, se trouve maintenant dans le paquet gentoo-sources.

grsec-sources

Les grsec-sources contenaient les derniers correctifs grsecurity (version 2.0 et plus récentes). Le support pour PaX figure entre autres dans la liste des correctifs supplémentaires qui ont été appliqués. Étant donné que les correctifs grsecurity sont inclus dans le noyau hardened-sources, ce paquet a été retiré de Portage.

hardened-dev-sources

Les noyaux hardened-dev-sources se trouvent maintenant dans le paquet hardened-sources.

hppa-sources

Les hppa-sources étaient composés du noyau 2.6 et de correctifs visant à améliorer la compatibilité avec le matériel de l'architecture HPPA. Ces correctifs ont été améliorés et sont à présent inclus dans le noyau principal. Les utilisateurs HPPA peuvent à présent utiliser un noyau récent sans avoir recours à des correctifs supplémentaires.

rsbac-dev-sources

Les noyaux rsbac-dev-sources se trouvent maintenant dans le paquet rsbac-sources.

rsbac-sources

Les rsbac-sources utilisaient un noyau 2.6. Celui-ci contenait des correctifs pour utiliser le « Rule Set Based Access Controls » (RSBAC). Celui a été retiré par manque de mainteneurs. Utilisez hardened-sources si vous avez besoin de fonctionnalités de sécurité supplémentaires.

selinux-sources

selinux-sources, un noyau 2.4 incluant une multitude d'améliorations relatives à la sécurité, a été rendu obsolète par les développements qui ont eu lieu dans la branche 2.6 du noyau. Les fonctionnalités de SELinux sont maintenant incluses dans le paquet hardened-sources.

sh-sources

sh-sources était un noyau 2.6 contenant des correctifs pour améliorer le support matériel de l'architecture SuperH. Ces correctifs ont été améliorés et intégrés dans le noyau standard. Les utilisateurs de SuperH peuvent dorénavant utiliser n'importe quel noyau récent sans correctif supplémentaire.

uclinux-sources

uclinux-sources est un noyau corrigé pour les processeurs sans MMU (NdT, Memory Management Unit : unité de gestion de la mémoire) ainsi que les systèmes embarqués. Consultez le site officiel sur http://user-mode-linux.sourceforge.net pour plus d'informations. Le manque de correctifs de sécurité ainsi que de matériel de test sont les raisons pour lesquelles ces sources ne sont plus dans l'arbre Portage.

win4lin-sources

win4lin-sources était un noyau corrigé avec les utilitaires win4lin qui permettent d'utiliser un bon nombre d'applications pour Microsoft Windows™ à des vitesses presque natives. Ce noyau a été retiré à cause de problèmes de sécurité.



Imprimer

Dernière mise à jour le 17 avril 2010

La version originale de cette traduction n'est plus maintenue

Résumé : Ce document vous présente les différentes sources du noyau fournies dans Portage par Gentoo.

Sven Vermeulen
Auteur

Brandon Low
Collaborateur

Daniel Drake
Correcteur

Carl Anderson
Correcteur

Jorge Paulo
Correcteur

Benny Chuang
Correcteur

Gregorio Guidi
Correcteur

Shyam Mani
Correcteur

Joshua Saddler
Correcteur

Alexandre Pauziès
Traducteur

FRLinux
Traducteur

Xavier Neys
Traducteur

Camille Huot
Traducteur

Marion Agé
Traducteur

Bertrand Coppa
Traducteur

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.