Gentoo Logo

Foire Aux Questions pour Gentoo Linux/SPARC

Table des matières :

1.  Questions

Notes de documentation

Nous nous devons de spécifier tout d'abord les définitions de quelques acronymes et termes utilisés dans ce document, pour éviter les confusions.

Lorsque nous mentionnons SPARC, nous faisons référence au type de système sun4x. SPARC représente l'architecture sun4u qu'on trouve sur les séries UltraSPARC des systèmes (Ultras, Blades, SunFires, etc.). Les systèmes 32 bits plus anciens ne sont plus soutenus par l'équipe Gentoo/SPARC.

Acronymes : OBP = OpenBoot PROM, SS = Station SPARC.

Installation

Matériel

Applications

Divers

Ressources additionnelles

2.  Installation

Comment puis-je installer/utiliser ma SPARC à partir d'une console série ?

Tout d'abord, assurez-vous que vous n'avez ni moniteur, ni clavier, de connecté. OBP va utiliser le moniteur pour les sorties par défaut, s'il y en a un de disponible. Vous aurez besoin d'un câble null modem ou d'un câble série classique avec un adaptateur null modem pour pouvoir visualiser les sorties.

Configuration d'un port série standard :

  • 9600 baud ;
  • 8 bits de données ;
  • Pas de parité ;
  • 1 bit de stop.

Plus bas, nous vous donnons une liste de programmes couramment utilisés pour visualiser une console en série. Vérifiez si votre application de console en série a la capacité d'envoyer un « break », ça peut être très utile sur une SPARC. Un signal « break » sur une console série est l'équivalent de l'utilisation de la commande Stop+A sur un clavier.

Linux Windows
Minicom Hyperterm
Kermit TeraTerm Pro
Console
Seyon

Lors du démarrage du noyau, ma station SPARC sélectionne une résolution que mon moniteur CRT/LCD ne peut pas supporter. Comment puis-je faire pour avoir un affichage clair et/ou sans distorsion sur mon écran ?

Ce problème est dû au support du framebuffer que le noyau Linux charge au démarrage et également aux modes d'affichage disponibles sur les systèmes SPARC. Nous supposerons ici que votre moniteur et votre carte vidéo s'accorderont sur une résolution de 1024x768, avec un taux de rafraîchissement de 60 Hz. Dans l'OBP, vous pouvez fixer la résolution en ajustant la configuration pour l'output-device. Pour voir la configuration actuelle, utilisez la commande :

Exemple de code 2.1 : Voir la configuration actuelle

ok printenv output-device

<output-device>        <screen>          <screen>

Maintenant, pour faire en sorte que la station démarre l'affichage avec la résolution proposée plus haut, vous utiliserez la commande setenv comme suit :

Exemple de code 2.2 : Configurer l'affichage

ok setenv output-device screen:r1024x768x60

output-device =       screen:r1024x768x60

Pour que cela prenne effet, vous devez relancer la machine :

Exemple de code 2.3 : Redémarrer la machine

ok reset

De plus, pour les utilisateurs utilisant une carte vidéo intégrée basée sur le chipset ATI Mach64 (stations Ultra 5/10 et Blade 100/150), vous pouvez ajouter la ligne suivante aux options de démarrage du noyau :

Exemple de code 2.4 : Ajout d'option de démarrage du noyau

video=atyfb:1024x768@60

Si vous démarrez depuis SILO, vous pouvez ajouter l'option suivante à la suite du nom de l'image de démarrage. L'exemple suivant est celui utilisé si vous démarrez depuis le LiveCD.

Exemple de code 2.5 : Démarrer depuis le LiveCD Gentoo

boot: gentoo video=atyfb:1024x768@60

Si vous démarrez depuis le réseau, vous pouvez ajouter encore une option à la commande de démarrage réseau dans l'OBP, comme indiqué ci-dessous :

Exemple de code 2.6 : Démarrer depuis le réseau

ok boot net video=atyfb:1024x768@60

Je suis débutant sur SPARC et ne suis pas sûr des options du noyau à utiliser, AU SECOURS !

La plupart du temps, les options du noyau par défaut sont acceptables pour le support matériel. Vous devrez vous assurer que les supports de virtual memory et de /proc filesysem sont activés dans le noyau, comme indiqué dans le manuel d'installation.

Comment puis-je faire cohabiter Gentoo/SPARC avec Solaris sur le même système au démarrage ?

Permettre de démarrer au choix sur Gentoo/SPARC et Solaris peut être fait de deux manières : soit vous avez les deux systèmes sur un même disque dur, soit sur des disques séparés. Des exemples de configuration de SILO sont présentés ci-dessous pour chacun des deux scénarios. Dans les configurations exemples, on suppose les points suivants :

Configuration avec un disque dur unique :

  • Le disque de démarrage est SCSI ID 0.
  • Gentoo démarre sur la partition 1.
  • Solaris démarre sur la partition 5.

Configuration avec des disques durs séparés :

  • Le second disque est SCSI ID 1.
  • Gentoo est sur SCSI ID 0.
  • Solaris est sur SCSI ID 1.
  • le dispositif de démarrage dans l'OBP est sur le disque SCSI ID 0.

Exemple de code 2.7 : Exemple de configuration de silo.conf pour une installation monodisque

# Options de configuration génériques
partition = 1
timeout = 50

# Options Gentoo/SPARC
image = /boot/vmlinux
    label = linux
    root=/dev/sda4

# Options Solaris
other=5
    label = Solaris

Exemple de code 2.8 : Exemple de configuration de silo.conf pour une installation sur disques séparés

# Options de configuration génériques
parition = 1
timeout = 50

# Options Gentoo/SPARC
image = /boot/vmlinux
    label = linux
    root=/dev/sda4

# Options Solaris
other = /sbus/espdma/esp/sd@1,0;1
    label = solaris

3.  Matériel

Est-ce que Gentoo fonctionnera sur ma SPARC ?

Cela dépend du type de SPARC, mais il y a des chances pour que oui. Une exception serait peut-être les SPARC basées sur des portables de Tadpole, particulièrement les modèles récents. Si vous disposez d'un système Gentoo/SPARC fonctionnant sur un Tadpole, merci de nous contacter et de nous donner des détails sur le modèle et tout ce qui a été utile de faire pour faire fonctionner Gentoo/SPARC dessus.

L'équipe Gentoo/SPARC maintient une liste liste de compatibilité matérielle pour les systèmes SPARC64. En général, le support des systèmes SPARC64 est suffisant pour permettre aux utilisateurs de le déployer en environnements de production.

Quel matériel additionnel est supporté sous Gentoo/SPARC ?

Pour une liste du matériel Sun supplémentaire supporté, consultez la liste suivante sur la page UltraLinux.

Une liste partielle des dispositifs Sun qui NE sont PAS actuellement supportés sous Gentoo/SPARC ou SPARC/Linux en général serait :

  • Les cartes SunPCI ;
  • Les contrôleurs PCMCIA PCI ou SBUS ;
  • Les lecteurs de cartes Smart sur certaines stations de travail Sun Blade ;
  • Les lecteurs de disquettes sur certaines stations de travail Sun Blade.

L'équipe Gentoo/SPARC maintient également une liste du matériel PCI non-Sun qui a été testé sur Gentoo/SPARC. Pour nous signaler du matériel non listé qui fonctionne pour vous, envoyer-nous un email (en anglais), à l'adresse sparc@gentoo.org, contenant les informations sur le matériel telles qu'elles sont données pour le matériel déjà listé.

Comment puis-je savoir de quel SPARC je dispose ?

La FAQ d'UltraLinux connaît la réponse.

Mon système a plusieurs cartes Ethernet Sun. Pourquoi ont-elles toutes la même adresse MAC, que puis-je y faire ?

Ceci est dû à un réglage dans l'OpenBoot PROM (OBP). Il y a un certain temps, il était considéré que si une machine avait plusieurs interfaces Ethernet, celles-ci ne se trouveraient pas sur le même réseau et que donc la machine pouvait avoir une adresse MAC unique. Le temps est passé et les technologies ont évolué, cette considération ne tient plus.

Pour résoudre le problème, il y a deux manières : depuis OBP ou depuis Linux. La variable OBP local-mac-address? contrôle ce comportement. Les commandes suivantes vous aideront à déterminer la valeur de local-mac-address? :

Exemple de code 3.1 : Visualiser la valeur de local-mac-address? depuis OBP

ok printenv local-mac-address?
local-mac-address? =  false

Exemple de code 3.2 : Visualiser la valeur de local-mac-address? depuis Linux

# eeprom local-mac-address?
local-mac-address?=false

Ici, la valeur de local-mac-address? vaut false, c'est-à-dire que toutes les interfaces de la machine SPARC utilisent la même adresse MAC. Pour changer ce comportement, utilisez une des commandes suivantes (selon si vous passez par OBP ou Linux) :

Exemple de code 3.3 : Régler local-mac-address? depuis OBP

ok setenv local-mac-address?=true
local-mac-address? =  true

Exemple de code 3.4 : Régler local-mac-address? depuis Linux

# eeprom local-mac-address?=true

Notez que vous devrez certainement redémarrer pour que les changements soient pris en compte.

Est-ce que SPARC est gros-boutiste (« big-endian ») ou petit-boutiste (« little-endian ») ?

La version supportée par Gentoo/SPARC (v9) est biboutiste (« bi-endian »). Elle utilise les instructions big-endian mais peut accéder aux données dans l'ordre des octets little-endian, comme les périphériques PCI qui sont little-endian par nature.

4.  Applications

Comment faire pour que Xorg trouve un mode d'affichage utilisable sur mon Ultra 5/10 ou ma Blade 100/150 ?

Normalement, le framebuffer ATI s'attend à ce que ce soit le BIOS d'un PC qui fixe la vitesse d'horloge de référence pour la carte vidéo. Cependant, sur des architectures non x86, cela n'arrive pas. Il faut donc préciser cette vitesse d'horloge de référence dans le fichier /etc/X11/xorg.conf.

Dans la section « Device » de /etc/X11/xorg.conf, vous pourrez ajouter par exemple une ligne du genre :

Exemple de code 4.1 : À ajouter dans xorg.conf

Option      "reference_clock"   "28.636 MHz"

D'autres vitesses courantes sont 14.318 MHz et 29.5 MHz. Si vous rencontrez des problèmes, vous devriez faire un essai sans ce type de configuration auparavant.

Comment se fait-il qu'un paquet foo soit masqué sur SPARC ?

Cela vient probablement du fait qu'aucun développeur Gentoo/SPARC n'ait pu faire de test encore et/ou que le paquet soit actuellement marqué du mot-clef ~sparc (pour signifier qu'il est en phase de test).

Si vous voulez toujours installer le paquet, vous pouvez suivre les instructions données dans le Manuel de Portage.

Comment puis-je aider pour faire passer un paquet foo comme stable ?

Si vous voulez aider pour qu'un paquet soit marqué comme stable le plus vite possible, particulièrement si c'est une application ayant peu d'utilisateurs (par exemple net-im/bitlbee), installez le paquet et testez-le pour vous assurer qu'il fonctionne bien. S'il apparaît comme fonctionnant bien, vous pouvez remplir un rapport de bogue sur le Bugzilla de Gentoo et l'assigner à l'équipe de Gentoo/SPARC.

J'ai essayé d'installer un paquet, mais emerge échoue en se plaignant qu'une dépendance est masquée. Comment puis-je corriger cela ?

C'est un bogue. Merci de nous faire un rapport de bogue sur le Bugzilla de Gentoo pour l'équipe Gentoo/SPARC en indiquant quel paquet vous essayez d'installer, l'erreur qu'emerge vous a donnée et le retour de la commande emerge --info.

Pourquoi ai-je une erreur en relation avec les architectures 32 et 64 bits lorsque je compile mon noyau  ?

La façon dont SPARC/Linux gère les compilations croisées a changé avec le noyau 2.6.25 (voir la révision), ce qui fait que lorsque vous compilez un noyau récent, vous obtiendrez le message d'erreur suivant :

Exemple de code 4.2 : Message d'erreurs lors de la compilation de SPARC/Linux

CHK     include/linux/version.h
CHK     include/linux/utsrelease.h
CC      arch/sparc64/kernel/asm-offsets.s
arch/sparc64/kernel/asm-offsets.c:1: error: -m64 is not supported by this configuration
arch/sparc64/kernel/asm-offsets.c:1: error: -mlong-double-64 not allowed with -m64
arch/sparc64/kernel/asm-offsets.c:1: error: -mcmodel= is not supported on 32 bit systems
make[1]: *** [arch/sparc64/kernel/asm-offsets.s] Error 1
make: *** [prepare0] Error 2

Cela vient du fait que pour le moment le compilateur natif de Gentoo/SPARC (il existe un profil expérimental multilib), ne peut pas générer de code 64 bits (c'est pour cela qu'il existe sys-devel/kgcc64).

Pour résoudre ce problème, il vous suffit d'indiquer au fichier Makefile de SPARC/Linux le chemin de votre binaire pour la compilation croisée, à l'aide des commandes suivantes :

Exemple de code 4.3 : Compilation du kernel Gentoo/SPARC >=2.6.25

# cd /usr/src/linux
# make CROSS_COMPILE=sparc64-unknown-linux-gnu-
# make CROSS_COMPILE=sparc64-unknown-linux-gnu- image modules_install

5.  Divers

J'aimerais m'impliquer plus dans le projet Gentoo/SPARC. Comment faire ?

Il y a plusieurs façons de s'impliquer :

6.  Ressources additionnelles

Où puis-je obtenir de l'aide ou plus d'informations sur le projet SPARC/Linux ?



Imprimer

Dernière mise à jour le 2 mars 2010

La version originale de cette traduction n'est plus maintenue

Résumé : Cette Foire Aux Questions a été créée pour aider à répondre aux questions les plus fréquemment posées à propos de Gentoo/SPARC et de Linux sur une architecture SPARC. Vous êtes libre de proposer des révisions et corrections de celle-ci en les envoyant à l'équipe Gentoo/SPARC ou à l'équipe de documentation.

Jason Wever
Développeur SPARC

Joshua Saddler
Correcteur

Clément Varaldi
Traducteur

Marion Agé
Traducteur

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.