Gentoo Logo

Guide de configuration de GNOME

Table des matières :

1.  Qu'est-ce que GNOME ?

Le project

Le projet GNOME vise le développement sous forme de logiciel libre de l'environnement GNOME, une suite logicielle et une plate-forme de développement pour UNIX/Linux. La GNOME Foundation coordonne le développement et d'autres aspects du projet.

Le logiciel

GNOME est un environnement de bureau et une plate-forme de développement. Ce logiciel libre est le bureau de choix pour de nombreux chefs de file de l'industrie. Il est intéressant aussi bien pour les entreprises que pour les individus et les développeurs.

La communauté

Comme pour tout grand projet de logiciel libre, GNOME a une communauté d'utilisateurs (et de développeurs) importante. Footnotes fournit des nouvelles relatives au bureau GNOME et destinées aux utilisateurs ; GnomePlanet est pour les « hackers » et autres contributeurs alors que Developer.Gnome.Org s'adresse aux développeurs GNOME.

2.  Installer GNOME

De quoi avez-vous besoin ?

Important : commencez par lire et suivre les instructions du guide de configuration du serveur X pour configurer votre environnement graphique.

Avant de débuter l'installation de GNOME, vous souhaiterez peut-être modifier votre variable USE. Assurez-vous que les options X, gtk et gnome sont présentes dans votre variable USE du fichier /etc/portage/make.conf. Si vous voulez utiliser dbus, un système de messages inter-processus massivement utilisé par GNOME. Si vous ne voulez pas du support KDE (l'autre environnement de bureau populaire), enlevez qt4 et kde.

Exemple de code 2.1 : Exemple de variable USE dans /etc/make.conf

USE="-qt4 -kde X dbus gtk gnome"

Vous pouvez également ajouter l'option USE branding pour remplacer le logo de démarrage par défaut par celui de Gentoo :

Exemple de code 2.2 : Activer le logo Gentoo

# echo "gnome-base/gnome-session branding" >> /etc/portage/package.use

Note : Si vous utilisez un profil desktop ces drapeaux (flags) de USE seront mis en place pour vous. Vous pouvez vérifier votre profil avec la commande eselect profile list et le définir avec eselect profile set <numéro de profil (de la liste)> en tant qu'administrateur.

Une fois cela fait, installez GNOME (paquet gnome) avec la commande emerge :

Exemple de code 2.3 : Installer GNOME

# emerge gnome

Vous pouvez aussi choisir d'utiliser la version légère de GNOME fournie par le paquet gnome-light.

Exemple de code 2.4 : Installer la version minimale de GNOME

# emerge gnome-light

Cela prendra quelque temps. Profitez-en pour lire tous ces livres que votre mère vous a offerts, mais dont vous n'avez jamais dépassé la couverture. Terminé ? Fantastique. Maintenant, mettez à jour vos variables d'environnement :

Exemple de code 2.5 : Mettre à jour les variables d'environnement

# env-update && source /etc/profile

Ensuite, ajoutez les autres services au niveau d'exécution par défaut.

Exemple de code 2.6 : Ajouter dbus au niveau d'exécution par défaut

# /etc/init.d/dbus start
# rc-update add dbus default

Regardez si le groupe plugdev existe bien. Si oui, il est conseillé de vous rendre membre de ce groupe, mais cela reste facultatif (ce groupe n'est plus très courant de nos jours).

Exemple de code 2.7 : Vérification de l'existence du groupe plugdev et ajout de l'utilisateur

~# getent group plugdev
plugdev:x:104:

# Remplacez user name par votre nom d'utilisateur;-)
~# gpasswd -a yourUserName plugdev

Premières impressions

Jetons un œil sur ce qui vient d'être compilé. Quittez votre shell root et ouvrez une session en tant qu'utilisateur normal. Nous allons configurer votre session afin que GNOME démarre lorsque vous exécutez startx (voyez aussi Utiliser startx dans le Guide de configuration de X) :

Exemple de code 2.8 : Définir GNOME comme environnement de bureau par défaut

$ echo "exec gnome-session" > ~/.xinitrc

Si vous utilisez le fichier ~/.xinitrc pour démarrer votre environnement de bureau, depuis la version gnome-base/gnome-session-2.26.2, vous devez définir en début de fichier la variable XDG_MENU_PREFIX pour disposer des menus de Gnome (si vous ne vous servez pas du fichier ~/.xinitrc, cela se fera automatiquement : la définition de cette variable n'est alors pas nécessaire).

Exemple de code 2.9 : Définir XDG_MENU_PREFIX au début du fichier ~/.xinitrc

$ sed -i '1i\export XDG_MENU_PREFIX=gnome-' ~/.xinitrc

Maintenant, démarrez votre environnement graphique en exécutant startx :

Exemple de code 2.10 : Démarrer GNOME

$ startx

Si tout va bien, vous serez accueilli par le bureau GNOME. Félicitations ! Maintenant, voyons comment vous pouvez configurer GNOME pour qu'il convienne à vos besoins.

3.  Configurer GNOME

L'invite de connexion graphique GNOME

Si vous souhaitez que l'invite de connexion graphique GNOME (GDM) soit exécutée lors du démarrage (afin de pouvoir ouvrir une session graphiquement), vous devez ajouter le script d'initialisation xdm au niveau d'exécution par défaut :

Exemple de code 3.1 : Ajouter xdm au niveau d'exécution par défaut

# rc-update add xdm default

Ensuite, éditez le fichier /etc/conf.d/xdm et définissez la variable DISPLAYMANAGER.

Exemple de code 3.2 : Éditer /etc/conf.d/xdm

DISPLAYMANAGER="gdm"

À partir de maintenant, si vous redémarrez l'ordinateur, l'invite de connexion graphique GNOME vous demandera votre nom d'utilisateur et votre mot de passe et, par défaut, sélectionnera GNOME comme environnement de bureau (mais, bien sûr, vous pourrez en choisir un autre parmi /usr/share/xsessions/). Si vous utilisez GDM, il n'est pas nécessaire de modifier votre fichier ~/.xinitrc.



Imprimer

Dernière mise à jour le 27 juillet 2013

La version originale de cette traduction n'est plus maintenue

Résumé : Un des environnements de bureau les plus utilisés est GNOME. Ce guide présente les différentes facettes de GNOME y compris son installation, sa configuration et son utilisation.

Sven Vermeulen
Author

Lars Strojny
Editor

Joshua Saddler
Editor

Olivier Fisette
Traducteur

José Fournier
Traducteur

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.