Gentoo Logo

Avertissement : Ce manuel a été remplacé par une version plus récente et n'est plus maintenu.


[ << ] [ < ] [ Sommaire ] [ > ] [ >> ]


2. Choisir le bon support d'installation

Table des matières :

2.a. Matériel requis

Introduction

Avant de débuter, nous allons présenter le matériel requis pour installer Gentoo avec succès sur votre système. Ce matériel varie, bien sûr, selon l'architecture de l'ordinateur sur lequel vous installez Gentoo Linux.

L'architecture MIPS

Veuillez vérifier que votre matériel correspond aux spécifications suivantes avant de procéder à l'installation de Gentoo :

  • Vous devez disposer d'au moins 1 Go d'espace disque libre.
  • Pour l'architecture MIPS, vous devriez consulter le document MIPS Hardware Requirements.

2.b. Faites votre choix

Introduction

Toujours envie d'essayer Gentoo ? Vous devez maintenant choisir le support à partir duquel vous allez installer Gentoo.

La méthode que nous allons décrire est :

  • Démarrage par réseau

Avant de continuer, expliquons le processus d'installation en trois « stages ».

Les trois « stages »

Gentoo Linux peut être installé en utilisant une des trois archives tar (stages). Vous choisirez l'une de ces archives en fonction de la proportion du système que vous souhaitez compiler vous-même. L'archive tar stage1 est utilisée pour faire le « bootstrap » et pour construire le système entier ex nihilo. L'archive tar stage2 est utilisée pour construire le système à partir d'un état où le « bootstrap » a été réalisé et où le système est déjà « semi-compilé ». L'archive tar stage3 contient un système Gentoo Linux de base construit pour vous. Comme nous l'expliquerons plus loin, vous pouvez aussi installer Gentoo sans compiler quoi que ce soit (à l'exception du noyau et de quelques paquets facultatifs). Si c'est ce que vous souhaitez, vous devrez utiliser l'archive tar stage3.

Alors, quelle étape devez-vous choisir ?

Débuter à partir du stage1 vous procure le contrôle total sur les paramètres d'optimisation et les options de compilation qui sont activées initialement. Pour cette raison, le stage1 est intéressant pour les utilisateurs enthousiastes qui savent ce qu'ils font. Il s'agit aussi d'une méthode d'installation idéale pour ceux qui veulent en savoir plus sur le fonctionnement interne de Gentoo Linux.

Une installation à partir du stage1 nécessite une connexion à Internet.

Stage1 Le pour et le contre
+ Vous procure le contrôle total sur les paramètres d'optimisation et les options de compilation qui sont activées initialement.
+ Indiqué pour les utilisateurs enthousiastes qui savent ce qu'ils font.
+ Vous permet d'en savoir plus sur le fonctionnement interne de Gentoo Linux.
- Le processus d'installation est très long.
- Si vous ne souhaitez pas régler les paramètres, c'est probablement une perte de temps.
- Impossible sans connexion à Internet.

L'installation à partir du stage2 vous permet d'éviter le processus du « bootstrap », ce qui est correct si les paramètres d'optimisation que nous avons choisis pour le stage2 particulier que vous utilisez vous conviennent.

Une installation à partir du stage2 nécessite une connexion à Internet.

Stage2 Le pour et le contre
+ Vous n'avez pas à réaliser le « bootstrap ».
+ Plus rapide que de démarrer à partir du stage1.
+ Vous pouvez toujours régler vos paramètres.
- Vous ne pouvez pas faire autant de réglages qu'avec le stage1.
- Ce n'est pas la méthode la plus rapide pour installer Gentoo.
- Vous devez accepter les options que nous avons choisies pour le « bootstrap ».
- Impossible sans connexion à Internet.

Choisir le stage3 vous procurera l'installation la plus rapide de Gentoo Linux, mais impliquera aussi que votre système de base aura les optimisations que nous avons choisies pour vous (qui, en toute honnêteté, sont de bons paramètres choisis afin d'améliorer les performances tout en maintenant la stabilité). De plus, partir d'une archive stage3 est nécessaire si vous désirez installer des paquets précompilés ou installer Gentoo sans connexion réseau.

Stage3 Le pour et le contre
+ C'est la méthode la plus rapide pour obtenir un système de base Gentoo.
+ Utilisable pour une installation sans connexion à Internet.
- Vous ne pouvez pas régler le système de base car il est déjà construit.
- Vous ne pouvez vous vanter d'avoir utilisé le stage1 ou le stage2 :)

Notez quel stage vous souhaitez utiliser. Vous devrez le savoir plus tard lorsque vous déciderez quel LiveCD (ou quelle autre méthode d'installation) utiliser. Vous apprécierez sans doute de savoir que si vous modifiez vos paramètres d'optimisation après avoir installé Gentoo, vous pourrez recompiler le système en entier avec ces nouveaux paramètres.

Choisissez maintenant votre support d'installation.

Démarrage via le réseau

Dans certains cas, vous n'avez pas la possibilité de démarrer l'ordinateur à partir d'un CD et vous ne disposez pas d'un système d'exploitation déjà installé à partir duquel vous auriez pu installer Gentoo. Si votre système est équipé d'une interface réseau et que votre BIOS/ROM supporte le démarrage via le réseau (PXE), vous pouvez procéder au téléchargement d'un petit système pendant l'amorçage et procéder à l'installation à partir de ce système.

Si vous voulez utiliser la méthode d'amorçage par réseau, vous devrez avoir un serveur DHCP et un serveur TFTP déjà en fonction. De l'information sur l'installation d'un serveur DHCP et d'un serveur TFTP est disponible dans le document Gentoo sur des machines sans disque.

Selon votre configuration, vous devrez peut-être créer ou télécharger une image de noyau pour votre système.

2.c. Démarrer votre système MIPS via le réseau

Pour pouvoir installer Gentoo, l'image que vous téléchargez à partir du serveur TFTP doit fournir les outils nécessaires à la création des systèmes de fichiers. Elle doit aussi pouvoir créer et monter les partitions, décompresser une archive tar et changer la racine du système (chroot). Vous pouvez télécharger des images pour l'amorçage par réseau qui contiennent tous ces outils...

Avant tout, téléchargez une des images d'amorçage réseau disponibles sur http://dev.gentoo.org/~kumba/mips/netboot/.

Maintenant, configurez votre serveur DHCP pour envoyer ce fichier au client lorsqu'il démarre. Les machines SGI nécessitent quelques réglages du système hôte pour que TFTP fonctionne correctement :

Exemple de code 3.1 : Réglages pour les machines SGI afin que TFTP fonctionne correctement

(Désactivez « Path Maximum Transfer Unit », sinon SGI Prom ne trouvera pas le noyau.)
# echo 1 > /proc/sys/net/ipv4/ip_no_pmtu_disc
(Définissez la plage des ports utilisables par SGI Prom.)
# echo "2048 32767" > /proc/sys/net/ipv4/ip_local_port_range

Maintenant, mettez la machine sous tension, entrez dans le gestionnaire PROM et exécutez la commande pour démarrer le noyau par le réseau :

Exemple de code 3.2 : Démarrer un système MIPS via le réseau

        Running power-on diagnostics

System Maintenance Menu

1) Start System
2) Install System Software
3) Run Diagnostics
4) Recover System
5) Enter Command Monitor

Option? 5
Command Monitor. Type "exit" to return to the menu.
>> bootp(): root=/dev/ram0

Note : Vous devrez peut-être taper la touche Échap pour accéder au menu ci-dessus, sinon le système essaiera de démarrer directement.

Parfois, le démarrage via le réseau est une entreprise délicate. Les commandes PROM suivantes peuvent aider, mais cela n'est pas garanti. Si votre machine refuse de démarrer via le réseau, vérifiez la machine hôte TFTP et assurez-vous que :

  • dhcpd attribue une adresse IP à la machine SGI.
  • Les permissions dans le dossier tftp sont adéquates (habituellement /tftpboot).
  • Consultez les journaux du système pour voir ce que le serveur tftp y a consigné (peut-être des erreurs).
  • Addressez des prières à un penguin en peluche (les résultats sont incertains, et il ne s'agit pas d'une méthode de résolution des problèmes que nous supportons officiellement).

Exemple de code 3.3 : Astuces pour l'amorçage réseau

>> resetenv
>> unsetenv netaddr
>> unsetenv dlserver
>> init
>> bootp(): root=/dev/ram0

Si tout se passe bien, vous accéderez au shell ash. Poursuivez votre lecture avec la section Configurer votre connexion réseau.


[ << ] [ < ] [ Sommaire ] [ > ] [ >> ]


Imprimer

Voir tout

Dernière mise à jour le 9 novembre 2004

Cette traduction n'est plus maintenue

Résumé : Vous pouvez installer Gentoo de plusieurs façons. Ce chapitre décrit l'installation à partir d'une image de démarrage MIPS téléchargée via votre réseau.

Sven Vermeulen
Auteur

Daniel Robbins
Auteur

Chris Houser
Auteur

Jerry Alexandratos
Auteur

Seemant Kulleen
Développeur Gentoo x86

Tavis Ormandy
Développeur Gentoo Alpha

Jason Huebel
Développeur Gentoo AMD64

Guy Martin
Développeur Gentoo HPPA

Pieter Van den Abeele
Développeur Gentoo PPC

Joe Kallar
Développeur Gentoo SPARC

John P. Davis
Correcteur

Pierre-Henri Jondot
Correcteur

Eric Stockbridge
Correcteur

Rajiv Manglani
Correcteur

Jungmin Seo
Correcteur

Stoyan Zhekov
Correcteur

Jared Hudson
Correcteur

Colin Morey
Correcteur

Jorge Paulo
Correcteur

Carl Anderson
Correcteur

Jon Portnoy
Correcteur

Zack Gilburd
Correcteur

Jack Morgan
Correcteur

Benny Chuang
Correcteur

Erwin
Correcteur

Joshua Kinard
Correcteur

Tobias Scherbaum
Correcteur

Grant Goodyear
Relecteur

Gerald J. Normandin Jr.
Relecteur

Donnie Berkholz
Relecteur

Ken Nowack
Relecteur

Lars Weiler
Contributeur

Xavier Neys
Traducteur responsable

Camille Huot
Traducteur responsable

Benjamin Girault
Traducteur

Olivier Fisette
Traducteur

Olivier Roomans
Traducteur

Vincent Strubel
Traducteur

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.