Gentoo Logo

Avertissement : Ce manuel a été remplacé par une version plus récente et n'est plus maintenu.


[ << ] [ < ] [ Sommaire ] [ > ] [ >> ]


10. Configurer le chargeur de démarrage

Table des matières :

10.a. Faites votre choix

Introduction

Maintenant que votre noyau a été configuré et compilé, et que les fichiers de configuration du système ont été correctement paramétrés, il est temps d'installer le programme qui le lance au démarrage de votre machine. Un tel programme est appelé un chargeur de démarrage (« bootloader » en anglais). Avant de commencer, évaluez les options disponibles.

Plusieurs chargeurs de démarrage sont disponibles pour Linux/PPC. Vous avez le choix entre yaBoot pour les machines de type NewWorld Apple ou IBM et BootX pour les machines de type OldWorld Apple ou IBM. Les machines Pegasos n'ont pas besoin de chargeur de démarrage. Vous ne pouvez utiliser ni yaBoot ni BootX pour l'instant. Si vous avez une machine Pegasos, veuillez passer directement au redémarrage du système.

10.b. Par défaut : yaBoot

Introduction

Important : yaBoot n'est disponible que sur les systèmes NewWorld Apple ou IBM.

yaBoot peut être configuré de deux façons. Vous pouvez utiliser le yabootconfig inclus pour configurer yaboot automatiquement. Si vous ne voulez pas utiliser yabootconfig, pour une raison quelconque ou si vous installez sur une machine G5 (yabootconfig ne fonctionne pas toujours sur un G5), vous pouvez éditer le fichier de configuration /etc/yaboot.conf déjà installé sur votre machine.

Par défaut : utiliser yabootconfig

yabootconfig détectera automatiquement vos partitions et créera une configuration pour des machines à deux ou trois systèmes d'exploitation Linux, Mac OS ou Max OS X.

Pour utiliser yabootconfig, votre disque doit avoir une partition de démarrage et le fichier /etc/fstab doit être configuré correctement par rapport à vos partitions, ce qui devrait avoir été fait plus tôt si vous avez suivi la procédure du manuel. Vous devez lancer la commande emerge --update yaboot pour vous assurer que vous utilisez la version la plus récente, car il est possible que l'archive que vous utilisez ne soit plus à jour.

Exemple de code 2.1 : Installer yaboot

# emerge --update yaboot

Maintenant, quittez l'environnement chroot et lancez la commande yabootconfig --chroot /mnt/gentoo. Lors de son exécution, ce programme confirmera l'endroit où se trouve la partition de démarrage. Tapez Y pour valider ; si vous n'êtes pas d'accord, vérifiez le fichier /etc/fstab. Ensuite, yabootconfig utilisera vos fichiers de configuration pour créer sa propre configuration dans le fichier /etc/yaboot.conf et exécutera mkofboot pour vous. Ce dernier est utilisé pour formater la partition de démarrage et y installer les fichiers de configuration de yaboot. Ensuite, revenez dans l'environnement chroot.

Exemple de code 2.2 : Retourner dans l'environnement chrooté

# chroot /mnt/gentoo /bin/bash
# /usr/sbin/env-update && source /etc/profile

Vous voudrez peut-être vérifier le contenu du fichier /etc/yaboot.conf. Si vous le modifiez, par exemple pour changer le système d'exploitation par défaut, vous devez relancer la commande ybin -v pour enregistrer vos modifications dans la partition de démarrage.

Vous pouvez maintenant poursuivre avec le redémarrage du système.

Alternative : configuration manuelle de yaboot

Installez d'abord la dernière version de yaboot :

Exemple de code 2.3 : Installer yaboot

# emerge --update yaboot

Vous trouverez un exemple complet du fichier de configuration yaboot.conf ci-dessous. Adaptez-le si nécessaire. Si vous utilisez une machine G5, sachez que vos disques durs sont de type SATA et que ces derniers sont vus comme des disques SCSI par Linux. Remplacez donc /dev/hda par /dev/sda.

Exemple de code 2.4 : Fichier /etc/yaboot.conf

## /etc/yaboot.conf
##
## Lisez « man yaboot.conf » pour plus de détails. Ne continuez pas avant de l'avoir fait !
## Consultez aussi : /usr/share/doc/yaboot/examples pour des exemples de configuration.
##
## Pour un menu « multiple-boot », ajoutez une ou plusieurs de ces options :
## bsd=/dev/hdaX, macos=/dev/hdaY, macosx=/dev/hdaZ

## our bootstrap partition:

boot=/dev/hda1

## ofboot indique la partition de démarrage selon openfirmware.
## Sans cela, yaboot échoue sur un G5 (à moins que vous ne passiez les arguments
## nécessaires au programme mkofboot/ybin).
## hd:X signifie /dev/sdaX (ou /dev/hdaX).
##
## Pour un G5, décommentez la ligne suivante :

#ofboot=hd:1

##hd: correspond à hda pour openfirmware.
device=hd:
partition=3

delay=5
defaultos=macosx
timeout=30
install=/usr/lib/yaboot/yaboot
magicboot=/usr/lib/yaboot/ofboot

#################
## Recopiez cette section si vous avez plusieurs noyaux ou plusieurs jeux
## d'options de démarrage. Remplacez 2.6.7 par votre version de noyau.
#################
image=/boot/kernel-2.6.7
  label=Linux
  root=/dev/hda3
  sysmap=/boot/System.map-2.6.7
  read-only
##################

## Pour un G5, utilisez les lignes ci-dessous
##   macos=hd:13
##   macosx=hd:12
## au lieu des lignes suivantes :
macos=/dev/hda13
macosx=/dev/hda12
enablecdboot
enableofboot

Après avoir modifé le fichier yaboot.conf, vous devez lancer la commande mkofboot -v pour enregistrer vos paramètres dans la partition de démarrage. Ne l'oubliez pas ! Si tout se passe bien et que vous avez utilisé les mêmes options que ci-dessus, vous obtiendrez un menu à cinq entrées lors du prochain démarrage de votre machine. Si vous modifiez la configuration de yaboot plus tard, vous ne devrez lancer que ybin -v pour enregistrer vos changements. mkofboot n'est utilisé que lors de la première installation.

Pour plus d'informations sur yaboot, veuillez consulter la page du projet yaboot. Vous pouvez maintenant poursuivre avec le redémarrage du système.

10.c. Alternative : BootX

Important : BootX n'est disponible que pour les systèmes OldWorld Apple ou IBM.

BootX a besoin que vous redémarriez le système. Allons-y.

Exemple de code 3.1 : Sortie du chroot, démontage des partitions et redémarrage

# exit
cdimage ~# cd
cdimage ~# umount /mnt/gentoo/boot /mnt/gentoo/proc /mnt/gentoo
cdimage ~# reboot

Bien entendu, n'oubliez pas de retirer le CD du lecteur car sinon le système amorcera le CD au lieu de démarrer sur Mac OS X.

Maintenant que votre système a redémarré dans Mac OS, ouvrez le panneau de contrôle de BootX. Sélectionnez Options et décochez Used specified RAM disk. Lorsque vous retournerez à l'écran principal de BootX, vous trouverez une option pour spécifier le disque et la partition racine. Remplissez ces valeurs correctement.

BootX peut être configuré pour lancer Linux au démarrage. Si vous le faites, vous verrez votre machine démarrer sur Mac OS puis, pendant la phase de démarrage, BootX chargera et démarrera Linux. Allez voir le site de BootX pour plus d'information.

Une fois le système Gentoo démarré, concluez avec la Finaliser votre installation.

10.d. Redémarrage du système

Sortez de l'environnement chroot et démontez toutes les partitions montées. Ensuite, tapez la commande magique tant attendue : reboot.

Exemple de code 4.1 : Sortie du chroot, démontage des partitions et redémarrage

# exit
cdimage ~# umount /mnt/gentoo/boot /mnt/gentoo/proc /mnt/gentoo
cdimage ~# reboot

Bien entendu, n'oubliez pas de retirer le CD du lecteur car sinon le système redémarrera dessus au lieu de démarrer sur votre nouveau système Gentoo.

Une fois le système Gentoo démarré, concluez avec la Finaliser votre installation.


[ << ] [ < ] [ Sommaire ] [ > ] [ >> ]


Imprimer

Voir tout

Dernière mise à jour le 9 novembre 2004

Cette traduction n'est plus maintenue

Résumé : Plusieurs chargeurs sont disponibles. Chaque chargeur est configuré différemment. Ce chapitre explique les différents choix qui s'offrent à vous et décrit comment configurer le chargeur que vous aurez sélectionné.

Sven Vermeulen
Auteur

Daniel Robbins
Auteur

Chris Houser
Auteur

Jerry Alexandratos
Auteur

Seemant Kulleen
Développeur Gentoo x86

Tavis Ormandy
Développeur Gentoo Alpha

Jason Huebel
Développeur Gentoo AMD64

Guy Martin
Développeur Gentoo HPPA

Pieter Van den Abeele
Développeur Gentoo PPC

Joe Kallar
Développeur Gentoo SPARC

John P. Davis
Correcteur

Pierre-Henri Jondot
Correcteur

Eric Stockbridge
Correcteur

Rajiv Manglani
Correcteur

Jungmin Seo
Correcteur

Stoyan Zhekov
Correcteur

Jared Hudson
Correcteur

Colin Morey
Correcteur

Jorge Paulo
Correcteur

Carl Anderson
Correcteur

Jon Portnoy
Correcteur

Zack Gilburd
Correcteur

Jack Morgan
Correcteur

Benny Chuang
Correcteur

Erwin
Correcteur

Joshua Kinard
Correcteur

Tobias Scherbaum
Correcteur

Lars Weiler
Correcteur

Jochen Maes
Correcteur

Grant Goodyear
Relecteur

Gerald J. Normandin Jr.
Relecteur

Donnie Berkholz
Relecteur

Ken Nowack
Relecteur

Xavier Neys
Traducteur responsable

Camille Huot
Traducteur responsable

Benjamin Girault
Traducteur

Olivier Fisette
Traducteur

Olivier Roomans
Traducteur

Vincent Strubel
Traducteur

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.