Gentoo Logo

[ << ] [ < ] [ Sommaire ] [ > ] [ >> ]


3. Installer via l'interface basée sur GTK+

Table des matières :

3.a. Bienvenue

Avant de commencer

Une fois que le Gentoo Linux Installer (GLI) a fini de charger, vous serez accueilli par un écran de bienvenue. Il contient une sympathique introduction au processus d'installation de Gentoo sur votre ordinateur. N'oubliez pas de lire le détail de chaque option avec attention. Une aide détaillée est disponible pour chaque étape de l'installation, il suffit de cliquer sur Help en bas à gauche. Nous vous recommandons de toujours bien lire l'aide avant de faire vos choix. Veuillez remarquer qu'à n'importe quel moment de l'installation, vous pouvez enregistrer votre progression pour pouvoir poursuivre l'installation plus tard.

3.b. Configuration avant l'installation

Facultatif : configuration manuelle du réseau

Dans la section suivante, vous devez configurer votre réseau. L'installateur devrait déjà avoir détecté et configuré votre réseau pour vous, mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez le configurer manuellement. Dans l'onglet Misc., vous pouvez spécifier l'emplacement de votre choix ou bien garder le chemin par défaut, /var/log/installer.log, pour l'emplacement où l'installateur stockera ses journaux.

Facultatif : installation à distance

Si vous voulez activer l'accès par SSH à la machine, vous pouvez lancer sshd et spécifier un mot de passe root.

Facultatif : charger des modules supplémentaires du noyau

S'il vous faut charger d'autres modules du noyau pour votre matériel, donnez leurs noms dans la ligne appropriée en les séparant par un espace.

Attention : Ne changez pas la sélection Install mode pour quoi que ce soit d'autre que Normal. Cette fonctionnalité est encore au stade expérimental et la modifier vous laissera avec un système qui ne démarre pas !

3.c. Partitionnement

Préparer les disques

Afin d'installer Gentoo sur votre ordinateur, il vous faudra préparer les disques. L'écran Partitioning vous affichera une liste des disques détectés et vous permettra de spécifier le système de fichiers que vous voulez avoir sur vos partititons. Cliquer sur Clear partitions effacera toutes les partitions de votre disque, soyez donc prudent avec cette option ! Il est aussi possible de redimensionner certains types de partition.

Si vous choisissez d'utiliser le Recommended layout (NdT, disposition recommandée), l'installateur créera trois partitions : 100Mo pour /boot, une partition /swap jusqu'à 512Mo et le reste de l'espace disponible sera utilisé pour /, la partition racine. Si vous avez plus de 4Go d'espace non partitionné, l'utilisation de Recommended layout configurera automatiquement vos partitions sans détruire aucune donnée sur les partitions existantes.

3.d. Montage réseau

Facultatif : définir les montages réseau.

Cet écran vous permet de configurer et utiliser n'importe quel montage réseau pendant et après l'installation. Cliquez sur New pour commencer la configuration. Pour le moment, seul NFS est supporté.

3.e. Sélection de l'étape

Génération dynamique de l'étape

Comme on effectue une installation sans connexion internet, il vous faut cocher GRP Install ainsi que Dynamic parmi les options proposées. Tout ce qu'il vous faut pour construire votre système sera alors généré à partir du LiveCD.

Attention : Ne sélectionnez pas d'autre option que celles spécifiées ci-dessus lorsque vous faites une installation sans connexion.

3.f. Arbre Portage

Obtenir l'arbre Portage

Il vous faut choisir Snapshot à cette étape. L'installateur installera automatiquement un arbre Portage à partir du LiveCD une fois que vous aurez sélectionné Snapshot. Il n'est pas nécessaire de spécifier l'URI d'un instantané.

3.g. make.conf

Options de la variable USE

Étant donné que vous faites une installation GRP/sans réseau, vous n'aurez pas la possibilité de choisir les options de la variable USE avant l'installation. Cependant, vous êtes libre de configurer vos propres options de la variable USE dans /etc/make.conf après avoir redémarré votre système une fois l'installation terminée.

CFLAGS

Par contre, vous devriez choisir le type de votre processeur dans la section CFLAGS ainsi que les optimisations supplémentaires que vous voulez, telles que -O2 et -pipe.

Autre

Vous devriez choisir toute autre option que vous voulez pour plus tard dès maintenant. Use unstable (~arch) vous permettra d'utiliser les paquets de la branche instable de l'arbre de Portage. Build binary packages crée des archives binaires prêtes pour l'installation de chaque paquet que vous compilez sur votre système. DistCC vous permet de partager la tâche de compilation avec un autre ordinateur via le réseau. ccache sauvegarde le code compilé pour une utilisation ultérieure, et peut donc grandement diminuer le temps de compilation si vous réinstallez un même paquet.

Vous ne serez pas autorisé à changer la variable CHOST, car ceci pourrait sérieusement endommager votre installation. Dans MAKEOPTS, vous définissez le nombre de compilations parallèles qu'il peut y avoir lorsque vous installez un paquet. Un bon choix est le nombre de processeurs de votre machine plus un, mais ce n'est pas toujours la meilleur solution. Sur un système à processeur unique, -j2 est généralement utilisé.

3.h. Sources du noyau

Utiliser le noyau du LiveCD

Il vous faut utiliser le noyau présent sur le LiveCD pour une installation GRP/sans réseau. C'est en gros un noyau gentoo-sources compilé par genkernel, l'utilitaire de compilation automatisée de noyau Gentoo, et qui vous donne un noyau qui détecte automatiquement le matériel au démarrage et le configure.

Si vous voulez une image de fond lors du démarrage, choisissez l'option Enable bootsplash.

3.i. Chargeur de démarrage

Faire son choix

Cette étape vous permet de choisir votre chargeur de démarrage et, en option, de spécifier les paramètres noyau supplémentaires qui seront utilisés au démarrage.

Vous pouvez spécifier le disque de démarrage en choisissant l'option appropriée dans Boot Drive. Sous Linux, le premier disque IDE est appelé hda, le second hdb et ainsi de suite. Si vous avez des disques SATA ou SCSI, ils seront appelés sda, sdb, etc. Veuillez choisir l'option adéquate pour votre système.

S'il vous faut passer des options additionnelles au noyau, comme des informations pour la video ou VGA, il suffit de les ajouter dans la section Extra kernel parameters.

Si vous avez utilisé des cavaliers avec votre disque dur parce que votre BIOS ne gère pas les gros disques, il vous faut ajouter l'option hdx=stroke. Si vous avez des périphériques SCSI, vous devriez ajouter doscsi en option au noyau.

3.j. Fuseau horaire

Choisir son fuseau horaire

Étudiez la carte et choisissez la région la plus proche de là où vous vous trouvez. Plus tard, il vous sera demandé si vous voulez régler votre horloge sur UTC ou sur l'heure locale.

3.k. Réseau

Information sur le matériel

Lors de cette étape, vous aurez la possibilité de configurer les divers périphériques d'interface réseau de votre ordinateur. Regardez avec attention les options disponibles.

Dans l'onglet Hostname/Proxy Information/Other, il vous faudra choisir un nom d'hôte pour votre machine. Vous pourrez aussi spécifier un serveur mandataire ainsi que les informations DNS si nécessaire.

3.l. Démons

Démon Cron

Les démons Cron sont des programmes utiles qui lancent des tâches à des heures programmées. Même s'il n'est pas nécessaire d'en installer un, ils peuvent se révéler très utiles.

Journaux systèmes

Un journaliseur système est une nécessité pour tout système d'exploitation Linux. Faites votre choix parmi les propositions.

3.m. Paquets supplémentaires

Facultatif : installer des paquets supplémentaires.

Le LiveCD contient un bon nombre de paquets précompilés. Si vous voulez en installer un, cochez la case correspondante.

Important : Comme on est dans une installation sans connexion, vous ne pouvez pas ajouter de paquets autres que ceux affichés par l'installateur.

3.n. Démarrage des services

Cet écran vous permet de choisir les divers services qu'il faudra charger lors du démarrage du système. Étudiez les options disponibles et leur description correctement puis faites votre choix. Par exemple, si vous avez choisi d'installer xorg-x11 et voulez démarrer directement sur l'interface graphique, alors choisissez xdm dans la liste.

3.o. Autres réglages

Options diverses

Vous pouvez maintenant modifier divers paramètres comme la disposition du clavier, le gestionnaire de connexion, l'éditeur par défaut et si votre horloge matérielle doit être configurée en UTC ou à l'heure locale.

3.p. Utilisateurs

Ajouter les utilisateurs et groupes

D'abord, choisissez un mot de passe pour l'administrateur système (l'utilisateur root).

Nous vous recommandons fortement de créer un utilisateur normal pour vos tâches quotidiennes. Travailler en tant que root est dangereux et devrait être évité ! Créez vos utilisateurs, ajoutez-les aux groupes nécessaires et choisissez leur mot de passe. Vous pouvez aussi changer leur répertoire personnel, configurer leur shell ainsi qu'ajouter des commentaires utiles.

3.q. Vérification

Terminer la configuration

Afin de vous assurez que votre système est configuré correctement, veuillez bien vérifier chaque étape du processus d'installation. Quand ceci est terminé, vous pouvez enregistrer et quitter ou cliquer sur Install pour commencer l'installation automatique de Gentoo.

Vous êtes libre de naviguer sur le LiveCD durant l'installation. La fenêtre d'installation vous avertira lorsque ce sera fini. Vous pourrez alors fermer la fenêtre en cliquant sur x en haut à droite. Quand vous serez prêt, vous pourrez vous déconnecter et redémarrer. Assurez-vous d'avoir bien retiré le LiveCD au redémarrage.

Félicitations, votre système est fin prêt ! Vous pouvez poursuivre avec Et que faire ensuite ? pour en apprendre plus sur Gentoo.


[ << ] [ < ] [ Sommaire ] [ > ] [ >> ]


Imprimer

Voir tout

Dernière mise à jour le 27 février 2006

Cette traduction n'est plus maintenue

Résumé : Ce chapitre résume l'installation et la configuration de Gentoo via l'interface basée sur GTK+.

Sven Vermeulen
Auteur

Roy Marples
Auteur

Daniel Robbins
Auteur

Chris Houser
Auteur

Jerry Alexandratos
Auteur

Seemant Kulleen
Développeur Gentoo x86

Tavis Ormandy
Développeur Gentoo Alpha

Jason Huebel
Développeur Gentoo AMD64

Guy Martin
Développeur Gentoo HPPA

Pieter Van den Abeele
Développeur Gentoo PPC

Joe Kallar
Développeur Gentoo SPARC

John P. Davis
Correcteur

Pierre-Henri Jondot
Correcteur

Eric Stockbridge
Correcteur

Rajiv Manglani
Correcteur

Jungmin Seo
Correcteur

Stoyan Zhekov
Correcteur

Jared Hudson
Correcteur

Colin Morey
Correcteur

Jorge Paulo
Correcteur

Carl Anderson
Correcteur

Jon Portnoy
Correcteur

Zack Gilburd
Correcteur

Jack Morgan
Correcteur

Benny Chuang
Correcteur

Erwin
Correcteur

Joshua Kinard
Correcteur

Tobias Scherbaum
Correcteur

Grant Goodyear
Relecteur

Gerald J. Normandin Jr.
Relecteur

Donnie Berkholz
Relecteur

Ken Nowack
Relecteur

Lars Weiler
Contributeur

Joshua Saddler
Auteur

Shyam Mani
Correcteur

Xavier Neys
Correcteur, traducteur

Camille Huot
Traducteur

Benjamin Girault
Traducteur

Olivier Fisette
Traducteur

Olivier Roomans
Traducteur

Vincent Strubel
Traducteur

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.