Gentoo Logo

1.  Faites votre choix

Introduction

Maintenant que votre noyau est configuré et compilé et que les fichiers de configuration du système sont correctement paramétrés, il est temps d'installer le programme qui charge le noyau au démarrage de votre machine. Un tel programme est appelé un chargeur de démarrage (« bootloader » en anglais).

Plusieurs chargeurs de démarrage sont disponibles pour Linux/Alpha. Vous avez le choix entre aboot et MILO.

1.  Par défaut : aboot

Note : aboot doit être installé dans une partition formatée avec un système de fichiers ext2 ou ext3.

Installez d'abord aboot sur votre système avec emerge :

Exemple de code 1.1 : installer aboot

# emerge aboot

Ensuite, vous devez rendre votre disque démarrable de sorte qu'aboot soit exécuté quand vous démarrez votre machine. Pour cela, il faut écrire le chargeur de démarrage aboot au début du disque.

Exemple de code 1.1 : rendre votre disque démarrable

# swriteboot -f3 /dev/sda /boot/bootlx
# abootconf /dev/sda 2

Note : si l'agencement de vos partitions ne correspond pas à celui que nous utilisons dans ce guide, vous devez modifiez les commandes en conséquence. Veuillez consulter les pages man appropriées (man 8 swriteboot et man 8 abootconf). De plus, si vous utilisez le système de fichiers JFS, veuillez ajouter ro aux options du noyau.

Bien qu'aboot soit maintenant installé, vous devez encore écrire un fichier de configuration le concernant. Aboot ne demande qu'une ligne pour chaque configuration.

Exemple de code 1.1 : création de /etc/aboot.conf

# echo '0:2/boot/vmlinux.gz root=/dev/sda2' > /etc/aboot.conf


Si, au moment de la compilation du noyau, vous avez choisi démarrer sur un disque initial virtuel
# (initramfs) vous devrez changer la configuration en faisant référence à ce disque virtuel et en
# disant à ce disque virtuel où se trouve la racine réelle.


# echo '0:2/boot/vmlinux.gz initrd=/boot/${genkernel-initrd} real_root=/dev/sda2' > /etc/aboot.conf

De plus, vous pouvez faire démarrer Gentoo automatiquement en définissant le fichier de configuration d'aboot et quelques variables SRM. Vous pouvez définir ces variables depuis Linux, mais c'est plus facile à faire sur la console SRM.

Exemple de code 1.1 : faire démarrer Gentoo automatiquement

# cd /proc/srm_environment/named_variables
# echo -n 0 > boot_osflags
# echo -n '' > boot_file
# echo -n 'BOOT' > auto_action
# echo -n 'dkc100' > bootdef_dev
(Remplacez dkc100 par votre périphérique de démarrage)

Si vous devez réutiliser la console SRM, par exemple pour corriger un problème suite à l'installation de Gentoo ou pour modifier certaines variables, utilisez CTRL+C pour arrêter le démarrage automatique.

Si vous installez via une console sur le port série, n'oubliez pas de spécifier l'option pour le démarrage sur console série dans aboot.conf. Vous trouverez un exemple dans /etc/aboot.conf.example.

Aboot est maintenant configuré. Vous pouvez poursuivre avec le redémarrage du système.

1.  Alternative : MILO

Tout d'abord, vous devez décider comment vous allez utiliser MILO. Nous supposons que vous allez l'installer sur une disquette de démarrage. Si vous comptez l'installer sur une partition MS-DOS, modifiez les commandes pour en tenir compte.

Pour installer MILO, utilisez emerge.

Exemple de code 1.1 : installer MILO

# emerge milo

Cela devrait créer des images MILO dans /opt/milo. Les commandes ci-dessous permettent de créer une disquette de démarrage pour MILO. N'oubliez pas d'utiliser l'image qui correspond à votre système Alpha.

Exemple de code 1.1 : installer MILO sur une disquette

(Insérez une disquette vierge.)
# fdformat /dev/fd0
# mformat a:
# mcopy /opt/milo/milo-2.2-18-gentoo-ruffian a:\milo
# mcopy /opt/milo/linload.exe a:\linload.exe
(Uniquement si vous avez un Ruffian :
  # mcopy /opt/milo/ldmilo.exe a:\ldmilo.exe
)
# echo -ne '\125\252' | dd of=/dev/fd0 bs=1 seek=510 count=2

Votre disquette de démarrage est prête à démarrer Gentoo. Vous devrez peut-être définir quelques variables d'environnement de votre « firmware » ARCS pour démarrer MILO. Veuillez consulter le MILO-HOWTO pour de plus amples informations. Ce guide contient des exemples pour les systèmes courants et des exemples de commandes à utiliser dans le mode interactif.

Ne pas lire le MILO-HOWTO est une mauvaise idée.

Vous pouvez maintenant poursuivre avec le redémarrage du système.

1.  Redémarrage du système

Sortez de l'environnement « chroot » et démontez toutes les partitions montées. Ensuite, tapez la commande magique tant attendue : reboot.

Exemple de code 1.1 : sortie du « chroot », démontage des partitions et redémarrage

# exit
cdimage ~# cd
cdimage ~# umount -l /mnt/gentoo/dev{/shm,/pts,}
cdimage ~# umount -l /mnt/gentoo{/boot,/proc,}
cdimage ~# reboot

Bien entendu, n'oubliez pas de retirer le CD du lecteur car sinon le système amorcera le CD au lieu de démarrer sur votre nouveau système Gentoo.

Une fois le système Gentoo démarré, concluez avec (Finaliser votre installation).

Dernière mise à jour le 11 septembre 2012

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.