Gentoo Logo

1.  Matériel requis

Introduction

Avant de débuter, nous allons présenter le matériel requis pour installer Gentoo avec succès sur votre système.

Matériel requis

Processeur N'importe quel processeur PowerPC64
Systèmes IBM RS/6000s, Power Macintosh G5, IBM pSeries et IBM iSeries
Mémoire 64 Mo
Espace disque 1.5 Go (plus une zone de mémoire virtuelle)
Mémoire virtuelle (swap) Au moins 256 Mo

Pour une liste complète des systèmes supportés référez-vous au site http://penguinppc.org/about/intro.php#hardware.

1.  Les CD d'installation de Gentoo

Introduction

Les CD d'installation Gentoo sont des CD-ROM amorçables qui contiennent un environnement Gentoo autonome. Cela vous permet de démarrer Linux à partir du CD-ROM. Pendant le chargement, votre matériel est détecté et les pilotes appropriés sont chargés. Ces CD sont maintenus par les développeurs Gentoo.

Chaque CD d'installation vous permet d'amorcer l'ordinateur, de paramétrer le réseau, d'initialiser les partitions de vos disques et d'installer Gentoo à partir d'Internet.

Le CD d'installation minimale de Gentoo

L'image du CD d'installation Minimal s'appelle ${min-cd-name} et ne pèse que ${min-cd-size} Mo. Une connexion à Internet est nécessaire.

L'archive d'étape 3

Une archive d'étape 3 (stage3) contient un environnement minimal d'utilisation à partir duquel vous pouvez installer Gentoo sur votre système en suivant les instructions de ce manuel. Des archives stage1 et stage2 ont été disponibles et documentées, mais ne sont plus documentées dans ce manuel bien que ces archives soient encore disponibles. Si vous tenez absolument à réaliser une installation à partir d'une de ces archives, veuillez consulter notre FAQ à ce sujet.

Les archives d'étape 3 peuvent être téléchargées de c ${release-dir}current-stage3/ sur n'importe quel des miroirs officiels Gentoo et ne sont pas sur le LiveCD.

Choisir un espace utilisateur

Sur les PPC64, le noyau est 64 bits et l'espace utilisateur peut être 32 bits ou 64 bits. L'espace utilisateur est celui dans lequel s'exécutent des applications telles que bash ou firefox. Elles peuvent être compilées aussi bien en mode 64 bits qu'en mode 32 bits. L'équipe de Gentoo/PPC64 prend en charge aussi bien les espaces utilisateurs 32 bits que 64 bits ; la question se pose donc de savoir lequel vous allez utiliser !

On a pu vous dire que les applications 64 bits sont meilleures, mais en réalité, les applications 32 bits prennent un peu moins de mémoire et tournent souvent un peu plus vite que les applications 64 bits.

Vous n'avez réellement besoin d'applications 64 bits que lorsque vous avez besoin de plus de mémoire que ne l'autorise un espace utilisateur 32 bits, ou si vous faites un grand nombre de traitement numériques en 64 bits. Si vous disposez de 4 Mo de mémoire ou plus, ou si vous faites tourner des applications scientifiques, vous devriez choisir un espace utilisateur en 64 bits. Sinon, les développeurs de Gentoo/PPC64 vous recommandent un espace utilisateur en 32 bits.

De plus, l'espace utilisateur 32 bits est disponible dans Portage depuis plus longtemps que l'espace 64 bits. Ceci signifie que plus d'applications ont été testées en 32 bits et fonctionnent sans intervention particulière. Beaucoup d'applications 64 bits sont aussi stables que leur homologue 32 bits mais n'ont pas encore été testées. Bien que le test ne soit pas difficile, cela peut devenir ennuyeux et consommateur de temps si vous voulez utiliser beaucoup d'applications non testées. Par ailleurs, quelques programmes, tel qu'OpenOffice, ne fonctionneront pas en 64 bits tant que leur code n'aura pas été corrigé.

1.  Télécharger, graver et amorcer un CD d'installation Gentoo

Télécharger et graver les CD d'installation

Vous avez choisi d'utiliser un CD d'installation Gentoo. Nous débuterons par le téléchargement puis la gravure du (des) CD d'installation que vous avez choisi(s). Nous avons déjà détaillé les différents CD disponibles, mais où pouvez-vous les trouver ?

Vous pouvez télécharger un de nos CD d'installation à partir d'un de nos miroirs. Les CD d'installation se trouvent dans le sous-répertoire ${release-dir}current-iso/.

Dans ce répertoire, vous trouverez plusieurs fichiers ISO. Ce sont des images de CD que vous pouvez utiliser pour graver un CD-R.

Pour vérifier que le fichier téléchargé n'a pas été corrompu pendant le transfert, vous devriez vérifier son intégrité en calculant sa somme de vérification SHA-2 et en comparant le résultat avec la somme que nous publions sur notre site, par exemple dans le fichier ${min-cd-name}.DIGESTS. Vous pouvez vérifier la somme de contrôle SHA-2 avec l'outil sha512sum sous Linux/Unix ou Calculateu de somme de contôle sous Windows.

Exemple de code 1.1 : vérifier la somme de contrôle SHA-2

$ sha512sum -c <downloaded iso.DIGESTS>

Note : si un message vous indique qu'aucune somme de contrôle correctement formatée n'a été trouvée, regardez le fichier DIGESTS vous-même pour savoir quelles sont les sommes de contrôle prises en charge.

Un autre moyen de vérifier la validité du fichier téléchargé est d'utiliser GnuPG pour tester la signature électronique que nous fournissons (le fichier qui se termine en .asc). Téléchargez le fichier de signature et procurez-vous les clés publiques dont les identifiants peut être trouvés à l'adresse release engineering project site.

Exemple de code 1.1 : obtenir la clé publique

(... Remplacez les identifiants de clé par ceux mentionnés sur le site "release engineering"  ...)
$ gpg --keyserver subkeys.pgp.net --recv-keys 96D8BF6D 2D182910 17072058

Ensuite, vérifiez la signature :

Exemple de code 1.1 : vérifier les fichiers

$ gpg --verify <downloaded iso.DIGESTS.asc>
$ sha512sum -c <downloaded iso.DIGESTS.asc>

Afin de graver le(s) ISO, vous devez utiliser la gravure brute (raw-burning). La manière de procéder dépend de votre programme. Nous décrivons comment faire avec cdrecord et k3b ci-dessous. Vous trouverez d'autres méthodes dans notre FAQ.

  • Avec cdrecord, tapez simplement cdrecord dev=/dev/sr0 <downloaded iso file> (remplacez /dev/sr0 par le fichier de périphérique matériel de votre graveur).
  • Avec K3B, sélectionnez Tools > CD > Burn Image. Dans la zone « Image to Burn », sélectionnez le fichier ISO et cliquez sur Start.
  • Avec Mac OS X Panther, lancez l'application Disk Utility qui est dans le répertoire Applications/Utilities, sélectionnez Ouvrir dans le menu Images, sélectionnez l'image disque montée dans la fenêtre principale et sélectionnez Graver... dans le menu Images.
  • Avec Mac OS X Jaguar, lancez l'application Disk Copy qui est dans le répertoire Applications/Utilities, sélectionnez Graver l'image dans le menu Fichier, sélectionnez l'image ISO et cliquez sur le bouton Graver.

Méthode par défaut : Démarrer le CD d'installation sur une machine Apple/IBM

Placez le CD d'installation dans le lecteur CD-ROM et redémarrez votre système. Maintenez appuyée la touche « C » lors du démarrage. Vous obtiendrez alors un message d'accueil puis une invite de commande boot: apparaitra en bas de l'écran.

Vous pouvez ici passer un certain nombre d'options au noyau :

Option de démarrage Description
video Cette option prend un paramètre parmi les suivants : radeonfb, rivafb, atyfb, aty128, nvidiafb ou ofonly. Vous pouvez ensuite ajouter la résolution et le taux de rafraichissement que vous souhaitez utiliser. Par exemple video=radeonfb:1280x1024@75. Si vous ne savez pas quoi choisir, ofonly fonctionnera à priori très bien.
nol3 Désactive la mémoire cache de niveau 3 pour certains Powerbook (nécessaire au moins pour la version 17").
debug Active l'option de démarrage verbeux et fournit un shell d'initialisation qui peut être utilisé pour déboguer le CD d'installation.
sleep=X Attend X secondes avant de continuer. Cela peut s'avérer nécessaire pour les vieux lecteurs CD-ROM dont la vitesse de lecture ne monte pas assez rapidement.
bootfrom=X Démarrage depuis un autre périphérique.
dosshd Démarre le démon sshd. Utile pour des installations à distance.
passwd=foo Défini ce qui est après le signe = en tant que mot de passe root. À utiliser avec dosshd pour des installations à distance.

À l'invite de commande tapez entrée et un environnement Gentoo Linux complet sera chargé depuis le CD-ROM. Continuez avec le chapitre Et une fois que vous avez démarré....

IBM pSeries

Sur les machines pSeries, il arrive que le CD-ROM ne démarre pas. Si c'est le cas, il faut que vous activiez votre lecteur CD-ROM comme un périphérique démarrable dans le menu multi-boot. Si vous démarrez votre machine avec un moniteur et un clavier, vous pouvez obtenir le menu multi-boot en appuyant sur la touche F1 au démarrage de l'ordinateur. Si vous démarrez l'ordinateur en utilisant une console sur le port série, il vous faut alors appuyer sur 1. Appuyez sur la touche quand vous voyez défiler les lignes suivante sur la console série :

Exemple de code 1.1 : appuyez sur la touche « 1 » dès que la ligne suivante apparait

memory      keyboard     network      scsi      speaker

L'autre possibilité est de choisir d'utiliser Open Firmware :

  1. Pour démarrer sur Open Firmware, la procédure est la même que pour obtenir le menu multi-boot (voir description ci-dessus), mais il faut utiliser F8 ou 8 à la place de F1 ou 1.
  2. Exécuter la commande 0> boot cdrom:1,yaboot
  3. Détendez-vous et appréciez le moment !

Note : si vous obtenez quelque chose qui ressemble à ce qui suit, alors Open Firmware n'est pas bien configuré. Utilisez alors l'option multi-boot comme décrit plus haut.

Exemple de code 1.1 : quand Open Firmware n'est pas correctement configuré

0 > boot cdrom:1,yaboot
 ok
0 >

Et une fois que vous avez démarré...

Vous obtenez une invite de commande root (« # ») sur la console courante. Vous pouvez également passer à une autre console avec les combinaisons de touches Alt-fn-F2, Alt-fn-F3 et Alt-fn-F4. Retournez à la première console avec la combinaison Alt-fn-F1.

Si vous installez Gentoo sur un système Gentoo avec un clavier non-US, utilisez la commande loadkeys pour charger la configuration de clavier qui vous convient. Pour avoir une liste des configurations disponibles exécutez ls /usr/share/keymaps/i386.

Exemple de code 1.1 : configurations clavier disponibles

Les machines PPC utilisent généralement les claviers de type x86.
# ls /usr/share/keymaps/i386

Maintenant chargez la configuration clavier que vous souhaitez :

Exemple de code 1.1 : charger une configuration clavier

(Pour les claviers français par exemple.)
# loadkeys fr-latin9

Continuez votre lecture avec la section Configuration du matériel supplémentaire.

Configuration du matériel supplémentaire

Lorsque le CD d'installation démarre, il tente de détecter votre matériel et charge les modules du noyau appropriés pour supporter ce matériel. Dans la plupart des cas cette détection automatique donne d'excellents résultats. Toutefois, il se peut que les modules du noyau dont vous avez besoin ne soient pas tous chargés. Si la détectetion automatique PCI a ignoré une partie de votre matériel, vous devrez charger les modules appropriés manuellement.

Dans l'exemple suivant, nous tentons de charger le module 8139too (support de certaines interfaces réseau) :

Exemple de code 1.1 : charger des modules du noyau

# modprobe 8139too

Facultatif : Les comptes utilisateurs

Si vous souhaitez permettre à d'autres personnes d'accéder à votre environnement d'installation ou si vous voulez dialoguer en ligne avec irssi sans être root pour des raisons de sécurité, vous devez créer les comptes utilisateurs nécessaires et changer le mot de passe de root.

Pour changer le mot de passe de root, utilisez l'utilitaire passwd :

Exemple de code 1.1 : changer le mot de passe de root

# passwd
New password: (Entrez votre nouveau mot de passe.)
Re-enter password: (Confirmez votre mot de passe.)

Pour créer un compte utilisateur, on saisit d'abord son nom, puis son mot de passe. Les programmes useradd et passwd sont utilisés pour ces tâches. Dans l'exemple suivant, nous créons un utilisateur nommé « john ».

Exemple de code 1.1 : création d'un compte utilisateur

# useradd -m -G users john
# passwd john
New password: (Entrez le mot de passe de john.)
Re-enter password: (Confirmez le mot de passe de john.)

Vous pouvez passer de l'utilisateur root à l'utilisateur que vous venez de créer avec la commande su :

Exemple de code 1.1 : devenir john

# su - john

Facultatif : Consulter la documentation pendant l'installation

Si vous désirez consulter le Manuel Gentoo pendant l'installation, vous devez avoir configuré un compte utilisateur. Ensuite, tapez Alt+F2 pour basculer sur un autre terminal et connectez-vous avec le compte utilisateur que vous avez créé.

Vous pourrez lire le Manuel avec links, une fois que vous aurez terminé le chapitre Configuration du Réseau (sinon vous ne pourrez pas vous connecter à Internet pour le lire) :

Exemple de code 1.1 : consulter la documentation en ligne

# links http://www.gentoo.org/doc/fr/handbook/${online-book}

Vous pouvez revenir à votre terminal initial en tapant Alt+F1.

Facultatif : Démarrage du démon SSH

Si vous voulez permettre à d'autres utilisateurs d'accéder à votre ordinateur pendant le processus d'installation (peut-être que ces utilisateurs vous aideront à installer Gentoo ou même le feront pour vous), vous devez leur fournir un compte utilisateur ou le mot de passe de root. (Cette dernière option n'est envisageable que si vous faites entièrement confiance à cet utilisateur.)

Pour démarrer le démon SSH, exécutez la commande suivante :

Exemple de code 1.1 : démarrer le démon SSH

# /etc/init.d/sshd start

Note : si vous (ou d'autres utilisateurs) vous connectez au système, vous recevrez un message vous disant que la clé d'hôte pour ce système doit être confirmée (via ce qui est appelé une empreinte). Ceci ne se produit q''à la première connexion d'un utilisateur au système. Cependant, quand votre système est configuré et que vous vous connectez au tout nouveau système, votre client SSH vous avertit que la clé d'hôte a été changée. Ceci est dû au fait que, pour SSH, vous vous connnectez à un serveur différent (nommément votre tout nouveau système plutôt que l'environnement live sur lequel vous vous trouvez maintenant). Quand vous recevez cet avertissement, suivez les instructions données sur l'écran pour remplacer la clé d'hôte sur le système client.

Avant de pouvoir utiliser sshd, vous devez (Configurer votre connexion réseau).

Dernière mise à jour le 15 août 2013

Une version originale plus récente datée du 12 avril 2014 existe.

Résumé : Il y a plusieurs façons d'installer Gentoo. Ce chapitre explique comment le faire à partir du CD d'installation minimale.

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.