Gentoo Logo

Guide d'installation et de configuration de Jffnms

Table des matières :

1.  Les bases de Jffnms

Introduction

Jffnms est un outil de gestion et de supervision de réseaux. Il vous permet de récupérer des informations depuis de nombreux types d'hôtes et de protocoles. Avec ce guide, nous essaierons de vous montrer comment installer correctement Jffnms et comment superviser votre réseau avec ce merveilleux outil.

2.  Configuration initiale

La variable USE

Jffnms dispose des paramètres USE suivants :

Paramètre USE pour Jffnms Description
mysql Utiliser MySQL pour stocker les données de Jffnms.
postgres Utiliser PostgreSQL pour stocker les données de Jffnms.
snmp Activer le support pour le SNMP, permettant à Jffnms de récupérer les données depuis d'autres hôtes.

Paramètres USE pour PHP

Jffmns étant écrit en PHP, il dépend beaucoup des paramètres USE de PHP. Pour installer correctement Jffnms, il est nécessaire que votre paquet PHP soit installé avec (au moins) les commutateurs suivants :

Paramètre USE pour PHP Description
gd Activer le support pour media-libs/gd (génération d'images à la volée).
wddx Activer le support pour le Web Distributed Data eXchange.
sockets Activer le support des sockets TCP/IP.
session Support des sessions permanentes.
spl Activer le support de la Standard PHP Library.
cli Support de la Command Line Interface (CLI).

Installation

Comme tout paquet présent dans Portage, Jffnms est installé grâce à emerge :

Exemple de code 2.1 : Installation de Jffnms

# emerge jffnms

Jffnms devrait se trouver dans /opt/jffnms/.

Configuration d'Apache 2

Attention : Cette configuration très limitée d'Apache ne couvre pas l'intégralité de la mise en place d'un serveur web.

Vous préférerez peut-être utiliser Jffnms localement sur votre ordinateur plutôt que sur un serveur distant. Or, il est probable que vous n'ayez pas encore de serveur Apache fonctionnel. Ne vous inquiétez pas pour l'installation d'Apache, Portage l'a déjà fait pour vous. Néanmoins, vous devez configurer et tester votre serveur Apache, ce qui (par chance) est assez simple. Commencez par faire qu'Apache démarre dès le lancement du système :

Exemple de code 2.2 : Ajout d'Apache 2 au niveau d'exécution par défaut

# rc-update add apache2 default

Si ce n'est pas déjà fait, c'est le moment de démarrer Apache2 :

Exemple de code 2.3 : Démarrer apache2

# /etc/init.d/apache2 start

Enfin, utilisez votre navigateur internet pour vous rendre à l'adresse http://localhost/. Vous devriez tomber sur une page qui vous indique qu'Apache a récemment été installé. Maintenant que nous nous sommes assurés qu'Apache soit installé et fonctionnel, nous pouvons procéder à la configuration de mod_php. Lancez votre éditeur de texte favori, ouvrez /etc/conf.d/apache2 et ajoutez -D PHP5 à la variable APACHE2_OPTS.

Exemple de code 2.4 : Configurer Apache 2

# nano -w /etc/conf.d/apache2
APACHE2_OPTS="-D DEFAULT_VHOST -D PHP5"

Ensuite, vous devez créer un lien symbolique vers le répertoire d'installation de Jffnms dans le dossier des fichiers web d'Apache2. Sous Gentoo, ce répertoire est par défaut /var/www/localhost/htdocs. Vous devriez donc procéder ainsi :

Exemple de code 2.5 : Création du lien symbolique Jffnms

# cd /var/www/localhost/htdocs && ln -s /opt/jffnms/

Configuration de PHP

Maintenant qu'Apache est fonctionnel, il est temps de configurer PHP. Jffnms requiert de votre part que vous régliez quelques options dans le fichier php.ini, qui se trouve par défaut dans /etc/php/apache2-php5/php.ini. Vous devez modifiez les variables suivantes :

Exemple de code 2.6 : Configurer PHP

# nano -w /etc/php/apache2-php5/php.ini
register_globals = On
register_argc_argv = On
error_reporting  =  E_ALL & ~E_NOTICE
allow_url_fopen = On
include_path = ".:/usr/share/php5:/usr/share/php:/usr/share/php/PEAR"
short_open_tag = On

Configuration de la base de données

Attention : Cette procédure de configuration est très sommaire et ne couvre pas tous les aspects que présente l'installation de tels services.

Jffnms vous permet d'utiliser au choix PostgreSQL ou MySQL. Nous allons ici voir comment créer la base de données et les tables nécessaires à Jffnms pour le stockage de ses données. Il est important de noter que ce n'est pas une obligation d'avoir un serveur de base de données qui tourne sur la machine locale pour faire fonctionner Jffnms et à l'exception du fait que vous devrez dans ce cas taper les commandes sur le serveur distant, la procédure est la même.

Configuration de PostgreSQL

Note : Si vous disposez déjà d'un serveur PostgreSQL installé et fonctionnel, vous pouvez directement passer à la prochaine section.

Vous devriez ajouter PostgreSQL à votre niveau d'exécution par défaut pour qu'il se lance à chaque démarrage de la machine.

Exemple de code 2.7 : Ajout de PostgreSQL au niveau d'exécution par défaut

# rc-update add postgresql default

Vous devez maintenant créer la base de données dans PostgreSQL.

Exemple de code 2.8 : Préparation de PostgreSQL

# emerge --config postgresql

Maintenant, démarrez PostgreSQL :

Exemple de code 2.9 : Démarrage de PostgreSQL

# /etc/init.d/postgresql start

Utilisation de bases de données PostgreSQL

Lorsque votre serveur PostgreSQL est installé et fonctionnel, vous devez créer un utilisateur et une base de données pour Jffnms. Les fichiers sont fournis pour cela.

Exemple de code 2.10 : Création de l'utilisateur Jffnms et de la base de données

# psql template1 postgres
template1=# create user jffnms password 'jfnms' createdb;
template1=# \connect template1 jffnms
template1=# create database jffnms;
template1=# \q

Enfin, vous devez créer les tables dans lesquelles les données seront stockées :

Exemple de code 2.11 : Création des tables pour Jffnms

# psql jffnms jffnms < /opt/jffnms/docs/jffnms-0.8.3.pgsql

Maintenant que ces étapes sont terminées, la base de données est prête pour Jffnms.

Configuration de MySQL

Attention : L'installation et la configuration de MySQL n'entrent pas dans le cadre de ce guide. Si nécessaire, vous pouvez lire notre Guide de démarrage avec MySQL.

Si vous désirez utiliser Jffnms avec MySQL, vous devez d'abord créer une base de données et un utilisateur MySQL. Après quoi, il vous faudra créer votre table MySQL :

Exemple de code 2.12 : Création d'une table MySQL.

# mysql -u jffnms -pjffnms jffnms < /opt/jffnms/docs/jffnms-0.8.3.mysql

Supervision et découverte en UDP

Attention : Cette section décrit la mise en place et l'utilisation de programmes SUID et ne sera peut-être pas adéquate pour les systèmes où la sécurité tient une place importante.

Si vous désirez activer la supervision et la découverte des ports UDP, vous aurez besoin de donner à nmap et fping le bit SUID. Ceci pourrait créer un problème de sécurité si un bogue dans l'un de ces deux programmes venait à être découvert et utilisé. Pour paramétrer ce bit SUID, vous pouvez procéder ainsi :

Exemple de code 2.13 : Supervision et découverte de ports UDP

# chmod +s /usr/bin/nmap ; chmod a+x /usr/bin/nmap
# chmod +s /usr/sbin/fping ; chmod a+x /usr/sbin/fping

3.  Configuration de Jffnms

Configuration de la sonde

La sonde est responsable de la récuperation des données depuis les hôtes. Pour récupérer régulièrement ces données, le processus de sondage doit être ajouté à la crontab :

Exemple de code 3.1 : Collecte régulière des données

# crontab -u jffnms /opt/jffnms/docs/unix/crontab
# crontab -e -u jffnms

Configuration finale

À cet instant, Jffnms devrait être correctement installé sur votre système. Il vous reste encore à le configurer. Par chance, Jffnms fournit une page de configuration très simple où nous pouvons paramétrer l'accès à la base de données et l'accès des utilisateurs, ainsi que vérifier les configurations de Jffnms. Vous pouvez accéder à cette interface à l'adresse http://localhost/jffnms/admin/setup.php. Vous pouvez vous identifier sur votre nouvelle installation en utilisant le nom d'utilisateur et le mot de passe admin. Vous devriez visiter le site de Jffnms pour savoir comment paramétrer correctement Jffnms.

4.  Support

Bien que Jffnms soit une magnifique application, il est parfois difficile de l'installer et de le configurer. Si vous rencontrez des problèmes avec Jffnms, il existe certains endroits du Web où vous trouverez de l'aide :



Imprimer

Dernière mise à jour le 17 mars 2008

La version originale de cette traduction n'est plus maintenue

Résumé : Ce guide vous montrera comment procéder à l'installation et la configuration de Jffnms, un outil de gestion et de supervision, ainsi que comment s'en servir pour superviser vos systèmes.

Otavio R. Piske
Auteur

Sébastien Baudru
Traducteur

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.