Gentoo Logo

Gentoo Weekly Newsletter: 1er août 2005

Table des matières :

1.  Nouvelles de Gentoo

Conférence des développeurs Gentoo à San Francisco

Une conférence pour les développeurs (et les utilisateurs) se tiendra toute la journée du 12 août à San Francisco, en conjonction avec la LinuxWorld Expo 2005. La conférence sera un ensemble de présentations faites par des membres de l'équipe de développement, autant sur la traque des bogues, le clavardage et la signature par clef. Si vous pensez en être, il reste des places et la prévente coûte 10$. Le repas de midi sera inclus dans le prix de la conférence, ainsi qu'un T-shirt. Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, l'événement sera diffusé sur Internet.

Plus d'informations sont disponibles sur http://devconference.gentoo.org.

L'événement est sponsorisé par Global Netoptex Inc., des supporters de longue date de l'infrastructure de Gentoo ainsi que par l'université d'Indiana qui fournira les moyens nécessaires à la diffusion sur Internet.

Avis de recherche : Traducteurs pour la documentation allemande

L'équipe de traduction allemande cherche de nouveaux traducteurs. D'après les statistiques du site, les documentations allemandes sont les plus lues après la version originale en anglais. Elles doivent donc être mises à jour du mieux possible, mais malheureusement certaines sont largement obsolètes. Pour la mise à jour des traductions, des âmes charitables sont nécessaires. Si vous êtes doués en traduction anglo-allemande et que vous souhaitez donner un coup de main, envoyez s'il vous plaît un courriel à Tobias Scherbaum, le principal traducteur.

2.  Histoires Gentoo : succès sans réserve pour le « Bugday » mensuel ces deux dernières années

Les développeurs du Bugday Bryan Østergaard et Scott Shawcroft nous ont envoyé un article à propos du « Gentoo Bugday » (NdT, jour de correction des bogues Gentoo) mensuel. Il rappelle le succès rencontré ces deux dernières années, présente quelques chiffres sympathiques et nous dévoile une partie du futur du Bugday.

Deuxième anniversaire du Bugday !

Le 6 août 2005 marque une nouvelle étape pour le projet « Gentoo Bugday » - un projet qui rencontre un grand succès et aide à la cohésion de la communauté.

Un petit voyage dans le passé...

Tout a commencé par une idée du développeur Gentoo Brian Jackson il y a un peu plus de deux ans. En fouillant dans plusieurs listes de diffusions, les premières traces semblent se trouver aux alentours de juillet 2003 lorsque Brian a demandé des réactions à propos de la GLEP 6 sur la liste gentoo-dev. Le fil de discussion peut être consulté dans l'archive gmane. Tout le monde a apparemment aimé l'idée et la GLEP a été acceptée dans un temps record - cela a pris moins d'un mois après sa soumission.

Le premier Gentoo Bugday s'est tenu le 2 août 2003 et a été couronné de succès de plusieurs manières. De nombreux bogues ont été corrigés et plusieurs nouveaux développeurs ont été recrutés.

Lorsque Brian Jackson a pris une courte pause en tant que développeur Gentoo, Bryan Østergaard l'a remplacé en tant que coordinateur des activités Bugday. Ce dernier est en charge du Bugday depuis mai 2004.

L'avancée suivante arriva en septembre 2004 avec l'ouverture en grandes pompes de http://bugday.gentoo.org. Le site web a été principalement réalisé par Bjarke Istrup Pedersen et avait pratiquement le même aspect qu'aujourd'hui.

Le Bugday en chiffres

Déterminer combien de bogues sont éliminés grâce au Bugday est probablement impossible mais voici quelques chiffres intéressants (ou du moins amusants) récupérés de bugzilla. Lorsqu'on demande à bugzilla combien de bogues (à l'état clos) ont été changés pendant chaque Bugday, nous récupérons quelques statistiques (pas très scientifiques) :

Le plus de bogues fermés pendant une période Bugday : 344 (février 2005)
Le moins de bogues fermés : 124 (août 2003)
Nombre moyen de bogues fermés par Bugday : 229
Nombre moyen de bogues fermés en 2003 : 173
Nombre moyen de bogues fermés en 2004 : 226
Nombre moyen de bogues fermés en 2005 : 274
Développeurs recrutés pour avoir participé au Bugday : 15+

L'avenir

En s'approchant de l'été 2005, Bryan s'est rendu compte progressivement qu'il avait besoin d'aide s'il voulait encore faire avancer le Bugday. Il a donc recruté Scott Shawcroft et Bjarke Istrup Pedersen pour l'aider sur quelques-unes des idées de Bryan. Heureusement, ils ont également quelques idées de leur cru !

Un des objectifs principaux de la tenue des Bugdays est de construire la communauté en résolvant des bogues. Dans son état actuel, la participation est limitée. Nous comptons augmenter la participation avec quelques changements, construire la communauté et former de nouveaux développeurs. Certains des changements que nous prévoyons de réaliser comprennent une remise à plat du site web et une interface IRC au nouveau site.

Notre but avec le nouveau site est de fournir plus d'aide aux participants et plus de niveaux de participation. Une des façons d'y arriver est de classer les bogues par degré de difficulté et par langage à maîtriser. Cela devrait permettre aux utilisateurs de filtrer les bogues en fonction de leurs connaissances et capacités.

En plus du classement, nous allons également fournir une interface de vote. Pour résumer, cela permettra aux utilisateurs de voter pour leurs bogues favoris et donc d'augmenter les chances que quelqu'un procure une solution au bogue. Nous espérons que cela permettra de résoudre des bogues ennuyeux rapidement en rendant évident quels bogues les utilisateurs désirent le plus voir résolus. Il est important de noter que cette fonctionnalité de « bug voting » ne sera disponible que sur le site web du Bugday.

Nous espérons que certaines de ces fonctionnalités seront prêtes pour septembre et nous sommes ouverts à tout commentaire, suggestion ou question en rapport avec les Bugdays en cours et à venir.

Rejoignez-nous sur irc.freenode.net sur #gentoo-bugs et visitez notre site web sur http://bugday.gentoo.org.

Rappel, tout le monde est invité à célébrer à la fois le deuxième anniversaire et un nouveau départ pour les Bugdays samedi prochain !

3.  Histoires de nos utilisateurs : entretien avec George K. Thiruvathukal

Aujourd'hui nous vous présentons George K. Thiruvathukal, professeur d'informatique à l'université Loyola de Chicago. Le développeur Gentoo Patrick Lauer a conduit l'entretien qui a été organisé avec l'aide du développeur Gentoo Mike Doty :

Parlez-nous de vous, qui êtes-vous ? Où travaillez-vous ?

« Je suis professeur d'informatique à l'université Loyola de Chicago. Nous sommes basés à ...hum... Chicago, dans l'état de l'Illinois aux États-Unis d'Amérique ».

En quoi consiste votre emploi ? Quelles sont les activités en rapport avec l'informatique qu'il implique ?

« Professeur et directeur du programme de l'enseignement. Je suis également de facto le directeur des systèmes informatiques, service qui dispose également d'un responsable de laboratoire, Miao Ye, travaillant avec moi sur Linux et tout ce qui est open-source. Comme mes recherches sont dans le domaine du parallélisme et des systèmes distribués, j'ai pratiquement passé un tiers de ma vie comme administrateur système ou hacker ».

Quand avez-vous découvert Linux ? Et Gentoo ? Qu'est-ce qui vous a convaincu d'utiliser Gentoo ?

« J'ai découvert Linux en 1991. Je travaillais dans une société tout en terminant mes études de doctorat à Chicago. Un de mes collègues et moi avons installé un des premiers noyaux de Linus et nous n'avons pu décrocher depuis. J'ai commencé à utiliser Gentoo il y a deux ans suite à l'insistance d'un de mes étudiants, Sean McGuire. J'avais déjà réalisé (Sean m'a juste donné le coup de pouce) que la plupart des autres distributions, bien que très bien packagées dans certains cas, n'utilisaient pas une bonne approche pour leur fondement, qui aurait rendu facile de tout construire à partir des sources et de maintenir les paquets à jour. Pire, les autres approches étaient fondamentalement limitées pour mon travail dans le domaine du calcul haute-performance, qui dépend de la capacité à aller chercher les petits gains de performance dans les recoins lorsque cela est vraiment nécessaire. J'ai été particulièrement intéressé par la possibilité de compiler facilement à la fois le noyau et les paquets pour le (type de) processeur ciblé.

À présent, deux petits clusters tournent exclusivement sous Gentoo. Mike Doty (KingTaco) et moi-même travaillons sur une installation entièrement basée sur un amorçage réseau et PXE, qui devrait être déployée dans les prochaines semaines ».

Sur quelles machines avez-vous installé Gentoo ? Quelles sont vos intentions pour le futur ?

« Toutes les installations Linux dans notre département utilisent Gentoo, même sur nos machines de laboratoire. Nous avons une installation transparente qui utilise OpenLDAP comme serveur d'authentification et un système de stockage sur des serveurs Dell PowerEdge (oui, nous avons réussi à y faire tourner Gentoo avec quelques douleurs au cours de la mise au point) et quelques serveurs montés de toutes pièces pour la messagerie et l'accès web.

Mon objectif pour le futur - ce n'est encore qu'un rêve - est d'avoir un système à plus de 1000 processeurs 64-bit sous Gentoo. :-) Voyons grand » !

Comment gérez-vous les mises-à-jour, ... ?

« Aïe, je savais que vous me poseriez une question difficile. Et bien, aujourd'hui, nous synchronisons les métadatas sur les serveurs critiques au moins une fois par mois. Avec les mises à jour system/world, nous avons tendances à être prudent sur les systèmes critiques et nous nous limitons à des mises à jours tous les 3 à 6 mois. Avec les machines plus expérimentales (en fait, nos clusters), nous mettons à jour vite et souvent. Comme nous migrons vers une installation par amorçage sur le réseau, nous pouvons préparer une image (en général une seule fois) et ensuite rebooter simplement les machines pour prendre en compte les mises à jour.

Évidemment, la mise à jour de fichiers de /etc est un de mes petits problèmes avec Gentoo, mais je vois cela comme une opportunité d'aider l'équipe Gentoo dans le futur. Comme je réalise énormément de travail en Python et XML, j'ai en tête un outil qui, je pense, pourrait rendre la gestion de /etc moins contraignante et sujette à moins d'erreurs ».

En général, quels problèmes rencontrez-vous ? Où sont les avantages de Linux (et Gentoo en général) ?

« Globalement, nous avons rencontré peu de problèmes. Je suis heureux d'avoir conservé mes bons instincts d'hacker/codeur, car j'approche maintenant la quarantaine et j'essaie de garder le rythme de vous tous qui n'avez que la vingtaine. J'ai également de la chance d'avoir des gens talentueux comme Mike et Sean autour de moi pour m'aider avec certains problèmes de noyau et de machines de bureau ».

Où Linux est-il inadapté ? De quel (solution|déploiement|hack) êtes-vous le plus fier ?

« Je suis particulièrement fier de notre installation LDAP. La documentation Gentoo de l'époque disait plus ou moins que cela ne pouvait être réalisé et je suis arrivé à le faire et en plus de manière sécurisée. Il y a eu quelques ACLs mals réglées que j'ai pu corriger et démontrer qu'elles fonctionnaient correctement. Nous l'utilisons désormais pour beaucoup de nos systèmes dans le département.

Je suis également fier du travail que j'ai réalisé avec mon collègue, le professeur Konstantin Läufer, qui revient à avoir mis au point notre propre service d'hébergement dans le département. Nous sommes capable de faire de l'hébergement virtuel de portails communautaires et académiques variés dans notre département, ce qui inclut la messagerie, le web et la gestion de contenu à l'aide de Plone. Tous cela fonctionne bien sûr sous Gentoo ».

J'ai appris que vous aviez mis à disposition quelques machines aux équipes de développement Gentoo. Qu'est-ce qui vous a convaincu de le faire ? Quel est le matériel ? Que recevez-vous en retour ?

« Une part importante de la mission de mon université est de rendre service aux autres. Nous sommes honorés de réutiliser le matériel Sun E250 pour le développement Gentoo. Nous espérons qu'un jour les étudiants qui désirent étudier les technologies open-source considéreront notre département comme une option intéressante. Non seulement nous enseignons l'open-source dans plusieurs de nos cours, mais en plus nous l'utilisons en pratique » !

Quelles sont les réactions lorsque les gens apprennent que vous utilisez Gentoo sur des systèmes « critiques » ? Comment voyez-vous le clivage open-source / logiciel commercial ? Voyez-vous des raisons d'utiliser (ou pas) du logiciel open-source ?

« La plupart supposaient déjà que j'étais fou au départ, donc les réponses n'ont pas beaucoup changé. :-) Mon opinion est que quelle que soit la solution utilisée, un risque existe pour les systèmes critiques. Si vous ne maintenez pas vos logiciels à jour, si vous ne surveillez pas les alertes de sécurité ou n'employez pas les pratiques d'usage, pouvez-vous dire que vous visez une stabilité de niveau « mission critique » ?

Notre opinion est que les systèmes critiques réclament aussi le meilleur matériel. En réalité, le système d'exploitation ne peut pas être meilleur que le matériel sur lequel il tourne. Pour les systèmes critiques, nous utilisons du matériel haut de gamme avec des processeurs, de la mémoire et des entrées-sorties performants. Je n'ai remarqué aucune indication que Gentoo était plus ou moins sûre que les autres. À en juger par les mises à jour hebdomadaires mentionnées dans la lettre d'information, les personnes de Gentoo semblent penser que la sécurité est importante. Est-ce que les autres distributions font la même chose pour garder informés leurs utilisateurs ?

Nous ne pratiquons pas de discrimination vis-à-vis des logiciels commerciaux. Ceci-dit, à un moment où les budgets sont serrés, il faut des arguments démontrant que le logiciel commercial vaut la peine qu'on se penche dessus. Je désire également souligner que les étudiants reçoivent pas mal de support pour les alternatives commerciales (et la façon de travailler qui va avec) de la part de notre département informatique. Ce dernier supporte amplement le bureau Windows. Notre département est également un membre de la « MSDN Academic Alliance ». Nos étudiants peuvent donc choisir de se former aux technologies open-source et commerciales. Nous ne sommes pas des idéologues, mais pensons que nos étudiants devraient se former à l'open-source en tant que part de leur éducation en sciences informatiques ».

Quelles sont vos expériences avec le support ? Qu'est ce qui est positif pour Gentoo et qu'est ce qui rend les choses difficiles ? Quels (dés)avantages auraient une distribution commerciale comme celles qu'offrent RedHat ou SuSE ?

« Gentoo doit repenser quelques points :

1. Synchroniser les métadata commence à prendre trop de temps. Ce n'est pas un problème lorsqu'il s'agit d'un seul système, mais cela le devient lorsqu'il y en a plusieurs. Il devrait y avoir un guide de synchronisation d'une copie « maître » qui pourrait ensuite être utilisée pour faire des synchronisations locales.

2. Le problème de la mise à jour de /etc est sérieux pour les serveurs. J'ai une solution de contournement mais je me retrouve souvent à devoir vérifier à la main que certains fichiers clefs de /etc (par exemple conf.d/net, fstab et modules.autoload.d/kernel-2.6) ne sont pas abîmés ».

Merci pour cet entretien.

4.  Entendu dans la communauté

gentoo-dev

Arrêt des demandes de fonctionnalités dans Portage

Jason Stubbs, développeur de Portage, nous fait savoir que l'équipe de développement Portage n'accepte plus les nouvelles demandes de fonctionnalités jusqu'à nouvel ordre. Il y a en ce moment plus de 300 fonctionnalités qui nécessitent des corrections critiques. D'autres développeurs pour Portage seraient les bienvenus !

Du nouveau sur le support de PHP5 dans Gentoo

Stuart Herbert , développeur de webapp et PHP, a fait un résumé de la situation sur le support de PHP et l'état des lieux avec PHP5. Si vous êtes intéressés par PHP5 et que vous désirez aider à tester, lisez l'annonce de Stuart.

Utiliser le ChangeLog comme information avant emerge

Note : NdT, ChangeLog = liste des changements

L'utilisateur Alec Warner a demandé s'il était possible d'utiliser les ChangeLogs comme une sorte d'avertissement avant emerge avec les changements principaux sur le paquet et qui seraient affichés d'un simple emerge -l <package>.

5.  Gentoo International

USA : Conférence & Expo LinuxWorld à San Francisco

Comme chaque année, la LWE SF (NdT, LinuxWorld Expo San Francisco) se tiendra au Moscone Center du 8 au 11 août. Et comme pour les dernières années, Gentoo aura son stand. Il n'est pas très grand, mais suffisamment pour un x86, la démo d'un PPC et quelques souvenirs.

Si vous prévoyez de vous enregistrer pour un badge d'accès au hall d'exposition de la LinuxWorld Expo à San Francisco, utilisez le code de priorité N0339 pour montrer que vous venez supporter Gentoo !

Allemagne : Deux rencontres régionales des utilisateurs Gentoo

La rencontre des groupes de Cologne et Bonn aura lieu le jeudi 4 août mais n'aura lieu ni à Cologne ni à Bonn : les participants se retrouveront dans un restaurant chinois servant à volonté à Siegburg.

Le lendemain, vendredi 5 août, le groupe de Ruhrpott se retrouve à Oberhausen. Avec neuf développeurs Gentoo (et encore neuf utilisateurs) présents au dernier meeting, il s'agit là de la plus grosse rencontre inter-développeurs en dehors des grands événements !

6.  Gentoo dans la presse

De meilleures pratiques pour la portabilité des patchs

Le développeur Gentoo Diego Pettenò a écrit un article à propos de meilleures pratiques pour la portabilité des patchs, principalement basé sur son expérience de mainteneur de paquets pour Gentoo et pour le portage Gentoo/BSD. Cet article donne un bon aperçu des problèmes courants et comment les resoudre, ce qui est particulièrement important pour Gentoo, car la distribution tourne sur de nombreuses architectures différentes.

L'équipe Gentoo Linux Security Audit découvre une faille dans MySQL

Une faille critique due à un bogue avec zlib a été découverte dans MySQL par Tavis Ormandy, membre de l'équipe d'audit de sécurité Gentoo Linux.

7.  Trucs et astuces

Intercepter les messages d'emerge avec enotice

Note : La rubrique « Trucs et astuces » n'est pas responsable des dommages causés à votre système, bien que les trucs et astuces publiés soient testés. Il est préférable de se référer à la version en ligne plutôt qu'à la version par courriel, car la première peut être mise à jour.

Une des vieille lacunes de portage est de ne pas intercepter les messages d'information et d'avertissement pendant la compilation de façon à ce que l'on puisse savoir ce qui a changé pendant la mise à jour de la nuit dernière. Vous découvrez les bogues lorsque quelque chose ne fonctionne plus depuis la dernière mise à jour ; et tout ça parce que vous n'avez pas lu l'avertissement qui a défilé sur l'écran alors que vous ne regardiez pas le processus de compilation ? Voici la solution : enotice!

enotice est un script sympathique écrit par le développeur Gentoo Eldad Zack et mis à jour par Lindsay Haisley. Pour l'installer, le plus simple est de télécharger le script d'installation de enotice de Thomas Bullinger. Après l'avoir téléchargé, invoquez le script :

Exemple de code 7.1 : Installation de enotice

      # sh install-enotice.sh
      

Ce script télécharge et copie enotice dans /usr/local/sbin/. De plus, il ajoute la variable PORT_ENOTICE_DIR dans votre /etc/make.conf.

Dès lors, après une mise à jour vous pouvez obtenir la liste des notes et un menu explicite en appelant enotice. Classiquement, seuls les avertissements et erreurs seront affichés, mais ce niveau peut être modifié de façon à montrer plus d'informations.

Pour terminer, l'équipe de la GWN a eu vent d'une rumeur qui dit que enotice serait inclus dans la prochaine version majeure de Portage

8.  Départs, arrivées et changements

Départs

Les développeurs suivants ont quitté l'équipe de développement de Gentoo Linux :

  • Aucun cette semaine

Arrivées

Les développeurs suivants se sont joints récemment à l'équipe de Gentoo Linux :

  • Nouveau développeur : Petteri Räty (Betelgeuse) (Java)
  • Nouveau développeur : Fabian Groffen (grobian) (Gentoo/MacOS)
  • Nouveau développeur : Jeff Walter (JeffW) (noyaux x86 Cobalt RAQ)
  • Nouveau membre de l'équipe de documentation : Jan Kundrát (jkt) (traduction tchèque)
  • Nouveau membre de l'équipe forum : Ioannis Aslanidis (deathwing00) (forums grecs)

Changements

Les développeurs suivants ont récemment changé de rôle au sein du projet Gentoo Linux :

  • Aucun cette semaine

9.  Sécurité Gentoo

fetchmail : Buffer Overflow (NdT, dépassement de tampon)

fetchmail est sujet à un dépassement de tampon ayant pour conséquence un déni de service ou l'exécution de code arbitraire.

Pour plus d'information, veuillez vous référer à l'annonce GLSA

sandbox : Gestion non sécurisée de fichiers temporaires

L'utilitaire sandbox peut créer des fichiers temporaires de façon non sécurisée.

Pour plus d'information, veuillez vous référer à l'annonce GLSA

Kopete : vulnérabilité dans la librairie embarquée Gadu

Kopete est vulnérable à plusieurs failles de validation d'entrées qui peuvent mener à une exécution arbitraire de code.

Pour plus d'information, veuillez vous référer à l'annonce GLSA

Mozilla Suite : Multiples vulnérabilitées

Plusieurs failles dans la suite Mozilla permettent des attaques allant de l'exécution de code javascript avec élévation de privilèges à la fuite d'informations.

Pour plus d'information, veuillez vous référer à l'annonce GLSA

Clam AntiVirus : Dépassement d'entiers

Clam AntiVirus est vulnérable à un dépassement d'entier lorsqu'il gère plusieurs formats de fichiers. Cela peut résulter en l'exécution de code arbitraire.

Pour plus d'information, veuillez vous référer à l'annonce GLSA

GNU Gadu, CenterICQ, Kadu, EKG, libgadu : Exécution distante de code dans la librairie Gadu

GNU Gadu, CenterICQ, Kadu, EKG et libgadu sont vulnérables à un dépassement d'entier qui peut éventuellement mener à l'exécution de code arbitraire ou à un déni de service.

Pour plus d'information, veuillez vous référer à l'annonce GLSA

Ethereal : Multiples vulnérabilitées

Ethereal est vulnérable à de nombreuses failles qui peuvent permettre l'exécution de code arbitraire ou un arrêt anormal du logiciel.

Pour plus d'information, veuillez vous référer à l'annonce GLSA

Librairies de base d'émulation x86 pour AMD64 : dépassement de tampon

Les librairies de base d'émulation x86 pour AMD64 contiennent une version vulnérable de zlib, ce qui peut permettre l'exécution de code arbitraire.

Pour plus d'information, veuillez vous référer à l'annonce GLSA

pstotext : Exécution distante de code arbitraire

pstotext est sujet à une faille qui peut éventuellement permettre d'exécuter du code arbitraire.

Pour plus d'information, veuillez vous référer à l'annonce GLSA

10.  Bugzilla

Résumé

Statistiques

La communauté Gentoo utilise Bugzilla (bugs.gentoo.org) pour répertorier et suivre les bugs, notifications, suggestions et autres interactions avec l'équipe de développement. Entre le 23 juillet 2005 et le 30 juillet 2005, l'activité sur le site se résume à :

  • 792 nouveaux bugs,
  • 416 bugs fermés ou résolus,
  • 23 bugs rouverts (précédemment fermés).

Parmi les 8027 bugs actuellement ouverts, 111 sont marqués 'bloquant', 195 sont marqués 'critique' et 538 sont marqués 'majeur'.

Classement des bugs fermés

Les développeurs et équipes qui ont fermé le plus de bugs durant cette période sont :

Classement des nouveaux bugs

Les développeurs et équipes à qui le plus de bugs ont été assignés durant cette période sont :

11.  Commentaires

Aidez-nous à améliorer la GWN, envoyez-nous vos commentaires.

12.  S'abonner à la GWN

Pour vous abonner à la Gentoo Weekly Newsletter, envoyez un e-mail vierge à gentoo-gwn+subscribe@gentoo.org.

Pour vous désabonner de la Gentoo Weekly Newsletter, envoyez un e-mail vierge à gentoo-gwn+unsubscribe@gentoo.org depuis l'adresse utilisée pour votre abonnement.

13.  Autres langues

La Gentoo Weekly Newsletter est aussi disponible dans les langues suivantes :



Imprimer

Dernière mise à jour le 1er août 2005

Résumé : Ceci est la Gentoo Weekly Newsletter pour la semaine du 1er août 2005.

Ulrich Plate
Éditeur

Patrick Lauer
Collaborateur

Lars Weiler
Collaborateur

Corey Shields
Collaborateur

Bryan Østergaard
Collaborateur

Scott Shawcroft
Collaborateur

François Souliers
Traducteur

Lionel Bouton
Traducteur

Donate to support our development efforts.

Copyright 2001-2014 Gentoo Foundation, Inc. Questions, Comments? Contact us.